Comment il a réussi son SEO sans tomber dans le piège

Le SEO à évolué ces dernières années. ce qui fonctionnait hier ne fonctionne pas forcément aujourd’hui. Certaines techniques que vous utilisiez auparavant peuvent aujourd’hui nuire à votre nombre de visites.

Que devez vous faire ?

Vous devez cesser les pratiques dont je parle dans cet article et utiliser les alternatives que je propose. Cet article est une petite mise à jour sur certaines pratiques qui ne fonctionnent plus.

Erreur #1: Plus de liens c’est un meilleur positionnement

Selon Serach Metrics, le nombre de lien est le facteur le 3ème plus important en terme de SEO offsite.

Auparavant, un nombre élevé de backlinks signifiait un bon positionnement. Mais ce n’est plus le cas aujourd’hui. De nos jours on peut observer un bon nombre de tous nouveaux sites qui se positionnent mieux que de vieux sites authoritatifs.

Pourquoi?

Car leur backlinks sont plus en relation avec les dernières mises à jours de Pingouin. La qualité  et thématique des liens est plus importante que la qualité

[Tweet  » La qualité et thématique des liens est plus importante que la qualité »]

Un exemple pour illustrer cet argument est la requête « buisness credit cards ». Comme vous pouvez le voir, Nerd Wallet est mieux positionné que American Express.

https://www.americanexpress.com/fr/

L’Url de Nerd Wallet située en première position a 176 backlinks provenant de 136 domaines référrents selon Ahrefs. American Express dispose à son tour de 90 000 backlinks provenant de 343 domaines.

Si on compare les deux domaines, on remarque que American Express à plus de backlinks provenant de domaines uniques que Nerd Wallet.

Selon le Google Page Rank, Nerd Wallet est PR 6 alors que American Express est PR 7 .

Cet exemple démontre qu’il n’est pas intéressant de se concentrer sur la quantité des backlinks mais plutôt sur la qualité de ceux-ci. C’est ce qu’a fait Nerd Wallet et ça marche.

Sur votre site, n’essayez pas d’augmenter la quantité des liens qui pointent vers votre site. Pensez plutôt à acquérir des liens sur des sites d’autorité qui parlent du même sujet que vous (même thématique, même produit, …).

 Erreur #2: Ecrire du contenu en répétant ses mots clefs aide pour le SEO

Si vous souhaitez vous positionner pour la requête « Référencement naturel » vous aurez besoin d’écrire cette phrase sur dans votre article non ? C’étais le cas auparavant, mais Google utilise désormais l’indexation sémantique latente.

L’analyse sémantique latente (LSA, de l’anglais : Latent semantic analysis) ou indexation sémantique latente (ou LSI, de l’anglais : Latent semantic indexation) est un procédé de traitement des langues naturelles, dans le cadre de la sémantique vectorielle. La LSA fut brevetée en 19881 et publiée en 19902.

Elle permet d’établir des relations entre un ensemble de documents et les termes qu’ils contiennent, en construisant des « concepts » liés aux documents et aux termes.

En d’autres termes, Google voit la phrase « Référencement Naturel »  comme similaire à « SEO naturel ». Ce qui signifie que si vous utilisez le mot « SEO » au lieu de « Référencement » vous serez quand même positionné pour ces deux mots.

Au lieu d’écrire du contenu riche en mots clefs, il est plus intéressant d’écrire du contenu agréable pour le visiteur. Si vous créez du contenu de qualité pour vos visiteurs, alors Google choisira seul sur quels termes et mots vous positionner.

En plus, personne ne veut lire du contenu riche en mots-clefs. Si j’utilisait le mot « marketing » 100 fois dans mon article, vous en auriez vite marre de lire le blog de Supref, et vous arrêteriez de faire des liens vers mon site ce qui aurait un effet négatif sur mon positionnement.

Evitez d’écrire du contenu riche en mots-clefs car cela n’à plus aucun effet sur le positionnement.

Erreur #3: Le SEO c’est juste des liens, du contenu et du codage

Ça c’était le référencement d’il y a 5 ans. Les sites avec des tonnes de liens, peu de contenu et une bonne optimisation on-site se positionnaient bien.

Ce n’est plus le cas. Aujourd’hui, les sites qui se positionnent bien ont tendance à avoir un poids important sur les réseaux sociaux.

Que vous le croyez ou non, les réseaux sociaux ont un impact direct ou indirect sur le référencement.

Pourquoi ?

Car plus votre site est populaire sur les réseaux sociaux, plus vous aurez de visiteurs. Plus vous aurez de visiteurs plus vous aurez de backlinks naturels vers vos pages.

Deplus, les réseaux sociaux permettre d’augmenter l’étendue des personnes touchées par la publication de vos articles.

Si vous souhaitez améliorer votre positionnement dans les SERPs, ne vous concentrez pas uniquement sur la création de liens mais également sur votre présence sur les réseaux sociaux. Si vous débutez sur les réseaux sociaux, allez voir « quel réseau social choisir pour son entreprise« .

Erreur #4: Suivre son positionnement

J’avais l’habitude de suivre mon positionnement de manière journalière.

Mais ça c’était l’ancienne manière de procéder.

Suivre son positionnement n’a pas de sens. Bien sûr qu’on veut toujours être bien positionné, mais la recherche est désormais orientée vers « la longue traîne« .  Il suffit de regarder les statistiques. La recherche pour les « termes de bases »  a baissé de 8% . Et les sites commencent à voir la majorité de leur visites provenir de la longue traine.

longue traine

Et si cela ne vous convient pas comme explication, sachez que la longue traine représente 90% des visites vers le site de Supref. Cela entraîne également la plupart de mes conversions.

Au lieu d’essayer de vous positionner sur des « termes de base » ce qui est devenu très compliqué après les mises à jour de Panda et Pingouin, vous devriez vous concentrer sur la longue traîne.

La bonne nouvelle c’est que vous n’avez plus à suivre votre positionnement. En contrepartie il va falloir mettre en place une stratégie de longue traîne  en utilisant le marketing de contenu. Quicksprout propose un très bon guide sur le marketing de contenu en anglais.

Erreur #5: Plus de pages signifie plus de visites

Wikipedia est un très bon exemple d’un site riche en contenu qui reçoit de nombreuses visites. Donc si vous voulez plus de visites il faut créer plus de pages non ?

Si les pages ne sont pas bonnes au niveau de la qualité, vous ne serez pas bien positionné. Au lieu de vous aider, ajouter trop de contenu de mauvaise qualité peut avoir un effet négatif sur votre positionnement.

Google à créé un algorithme appelé Panda, qui repère les sites ayant du contenu de mauvaise qualité ou peu de contenu. Ces sites ont été pénalisés et leur nombre de visites de la part des moteurs de recherches à chuté drastiquement.

Erreur #6: Il faut beaucoup de contenu pour être bien positionné

Les données factuelles ont prouvé qu‘il fallait écrire plus de 2000 mots pour qu’un contenu soit bien positionné. Mais le site Upworthy à montré que ce n’était pas toujours le cas.

C’est l’un des sites qui à augmenté le plus rapidement en taille ces derniers temps, et il à battu le Huffington Post et Buzz Feed en terme de croissance. Pourtant le site n’à que très peu de contenu par page.

Allez voir par vous même ici.

upworthy

C’est littéralement tout le contenu dont cette page sur les tattoos dispose. Pourtant la page se place en page 2 de Google pour le terme « Tattoo » dans les SERPs de Google.

tattoos

Et ce n’est pas le seul mot-clef pour lequel le site ce positionne bien. Selon SEMrush, le site reçoit plus de 750 000 visiteurs par mois provenant des moteurs de recherches.

visites

Cela montre que le texte n’est pas la seule source de contenu de qualité. Les images et les videos aident également pour le positionnement de manière efficace. Ce qui est ce que Upworthy utilise de manière générale dans ses publications. Si vous voulez être bien positionné utilisez différents types de contenus pour vous positionner dans les résultats des moteurs de recherches.

Conclusion

Arrêtez d’utiliser des techniques de référencement obsolètes. Concentrez votre énergie sur des stratégies qui auront un effet positif sur votre référencement.

Si vous suivez les 6 recommandations pour votre SEO ci-dessus, vous devriez voir une augmentation dans votre nombre de visiteurs d’ici 30 à 60 jours. Ces méthodes ne sont pas compliquées et les résultats seront sûrement au rendez-vous.

Connaissez vous d’autres techniques obsolètes que certaines personnes utilisent ?

 

TRaduction: Quicksprout

Si vous avez aimé
cet article, pensez à liker

Suivez nous sur Twitter

Ecrit parAmaury Baot

Je suis consultant référencement / inbound marketing en agence web. Ici, j'aide les pros du web et chefs d'entreprises à rester au top des tendances du webmarketing.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *