L’étude de MOZ sur le référencement en 2014, que faut il retenir ?

L’éditeur d’outils MOZ, a publié son étude annuelle sur les « facteurs de positionnement pour le SEO en 2014« . L’étude pour 2014 montre que cette année, le contenu de type holistique marche mieux que le contenu au mot-clef. Ce qui signifie que l’utilisation d’un champ lexical étendu est plus intéressante que la mise en place d’un seul mot-clef. On dit partout que « le contenu est roi », pourtant personne ne nous avait annoncés que « le mot-clef est mort ».

Comment déterminer ce qu’est un contenu de qualité

Vous vous posez sûrement des questions du type: le contenu de qualité c’est quoi ? Comment créer du contenu utile pour mes visiteurs ? Est-ce que je dois toujours utiliser mes mots-clefs dans le titre ou est-ce que je dois les placer 7  fois dans le contenu ?

Pour y répondre, MOZ à comparé les 30 sites qui se positionnent le mieux sur plus de 10 000 mots-clefs. L’étude dans sa totalité est disponible sur le site de searchmetrics.

Le mot clefs est mort

L’impact des mots clefs diminue. C’est une tendance générale depuis ces dernières années.

Mettre des mots clefs dans vos URLs ou encore dans le Nom De Domaine (NDD) n’a pas d’impact positif sur le référencement. C’est l’une des découvertes majeure de cette étude. Donc inutile de choisir le nom de domaine « visibilitéweb.com » si vous souhaitez vous positionner sur le mot clef. Seul le contenu de votre site aura un impact, pas le choix de NDD en lui-même.

De moins en moins de sites qui se positionnent bien mettent des mot clefs dans leur H1 et H2. C’est l’effet de marque qui aurait été mis en valeur selon cette étude et pas les mots clefs. Il vaut mieux privilégier les urls avec votre nom de marque en tant que liens. (Pour plus de détails sur votre netlinking, voir le guide netlinking)

Les liens avec mot clefs ont toujours tendance à être peu utiles pour le ranking d’un site dans les SERPs. En 2014, la technique ou l’on choisit un mot clef, et on tente de se positionner dessus est terminée. Que faut il faire alors ?

Le contenu est roi

L’étude de 2014 c’est largement concentrée sur le contenu cette année, vu l’impact que cela semble avoir en terme de SEO. Après plusieurs test sur la coocurrence, il semblerait que les mots clefs en relation avec le contenu aient un gros impact sur le positionnement (synonymes, champ lexical, …). Par exemple: si on parle d’une pomme, il serait logique d’avoir des mots comme mûre, verte, rouge, ronde, …

Les mots qui ne font pas partie du champ lexical mais qui ont un lien avec le sujet ont également un effet positif sur le classement d’un site dans les résultats des moteurs de recherches (SERPs). Par exemple: « Voiture » va avec « clé ».

Google utilise les termes connexes pour définir et analyser un thème général.

La longueur d’un article influe sur son positionnement

La tendance en 2014 et à l’augmentation du contenu des articles. Les articles qui se positionnent le mieux sont souvent les plus longs.Pourtant les articles les plus longs ne se positionnent pas toujours en premier. La raison pour cela est qu’il faut produire un contenu facilement lisible. Il faut intégrer des images et/ou videos dans le contenu. Le graphique ci-dessous illustre cela.

Certains graphiques de l’étude démontrent que: le facilité de lecture des articles est un facteur à prendre en compte. La facilité de lecture est basée sur le Flesch score (0 pour impossible à lire et 100 pour très facile). Il est important de produire du contenu facile à lire: phrases courtes, mots simples.

En somme, l’étude démontre que les moteurs de recherches passent du positionnement par mot-clef unique au positionnement par groupe de mots clefs ou « entités ».

En résumé: les facteurs les plus importants pour le positionnement

Cette image résume les facteurs les plus importants pour le référencement. Du plus important au moins important.

Cette année sont apparus des nouveaux facteurs tel que le taux de rebond et la corrélation entre les termes d’une page. Ils jouent des rôles pour le référencement d’un site.

On remarquera que le « clic through rate » (CTR) est l’un des facteurs les plus importants pour le positionnement en 2014. le temps passé sur un site et le taux de rebond ont également un impact sur le référencement.

Conclusion: Sur quel point travailler en 2014 – 2015 ?

Le facteur le plus important est le contenu de la page. Faites attention que votre contenu soit optimisé pour le lecteur et reste dans la thématique de votre niche.

Ne pas créer de landing page pour un seul mot clefs. Ne pas construire de landing page pour les moteurs de recherches non plus. Restez dans votre thématique le plus possible et écrivez du contenu intéressant (et détaillé, long). Créez des pages qui explorent plusieurs aspects d’un même sujet. Trouvez des termes interdépendants au niveau sémantique.

 

Si vous avez aimé
cet article, pensez à liker

Suivez nous sur Twitter

Ecrit parAmaury Baot

Je suis consultant référencement / inbound marketing en agence web. Ici, j'aide les pros du web et chefs d'entreprises à rester au top des tendances du webmarketing.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *