Comment tirer profit de RankBrain le nouvel algorithme de Google

1 5

Plus tôt cette semaine, Google annonçait sur Bloomberg  l’existence d’un nouvel algorithme dénommé Rankbrain en le présentant comme l’un des trois critères ayant le plus d’importance pour le SEO d’un site.

 

 

Rankbird, c’est quoi ?

Rankbird est une intelligence artificielle (IA) et un algorithme créé par Greg Corrado. Il a pour objectif de « traduire » la requête de l’internaute au moteur de recherche pour une meilleure interprétation de la demande par Google.

Cela permet donc d’afficher des résultats plus pertinents: Rankbrain « devine » la signification et le sens de votre requête plus précisément.

Pour cela, Rankbrain utilise les techniques du « machine learning » (l’apprentissage automatique) qui suivent 3 tendances:

  1. L’apprentissage basé sur des exemples: l’apprentissage supervisé (e.g: les systèmes anti spam sont généralement basés sur des exemples permettant de détecter plus facilement les spammeurs)
  2. La découverte d’éléments qui reviennent régulièrement: l’apprentissage non supervisé (technique très compliquée à mettre en place efficacement ==> très peu probable que rankbrain utilise cette méthode de data clustering)
  3. L’apprentissage en fonction des observations: l’apprentissage par renforcement (l’algorithme se base sur des résultats vrais/faux afin d’ajuster son comportement et affiner ses résultats)

 

A quoi sert RankBrain?

Chaque jour, 15% du total des requêtes entrées dans Google n’avaient jamais été entrées auparavant. Alors comment avoir des résultats pertinents pour ces requêtes ?

 

nb de recherches google par jour

 

Il semblerait que Google aie trouvé une solution: Rankbrain et son intelligence artificielle.

Lorsqu’un internaute entre une requête qui n’avait jamais été entrée auparavant, alors RankBrain va essayer d’interpréter la requête et de la traduire en une autre requête similaire, qui elle dispose de SERPs plus qualitatives.

 

Exemple

Si je tape dans Google:  » définition précise du terme référencement naturel en informatique en 2015″.

Il se peut que grâce à RankBrain, je me retrouve avec les mêmes réultats (ou presque) que si j’avais tapé: « Définition référencement naturel » dans Google.

 

Dans l’exemple:

RankBrain à interprété ma requête et à compris grâce à son intelligence artificielle que ce que je recherchais réellement était une définition du terme « référencement naturel« .

En plus de s’appliquer à ces 15% de requêtes, RankBrain influe sur l’ensemble des résultats du moteur de recherche Google et permet d’avoir des résultats de recherche plus pertinents.

Greg Corrado Senior Research Scientist chez Google avais déclaré que « supprimer RankBrain de Google, ce serait comme  supprimer la moitier des pages sur Wikipedia. »

 

Est ce que Rankbird fait partie d’Hummingbird ?

SearchEngineLand déclare qu’ils pensent que Rankbird est l’un des composants d’HummingBird.

Attention: l’information est à prendre avec des pincettes, ce ne serait qu’une déduction de la part de leur l’équipe éditoriale.

La déduction reste logique. HummingBird sert à relier une requête avec des mots clés et du contenu. RankBrain sert alors à extraire le sens de ces requêtes pour que les algorithmes de Google puissent trouver les résultats optimaux pour l’internaute. On à donc une suite logique entre HummingBird et RankBrain.

rankbrain schema

 

Quel est l’impact de RankBird sur le SEO ?

Selon l’annonce effectuée par un ingénieur de chez Google,  RankBird est le 3ème critère le plus important en SEO parmis les 100+ critères de positionnement de Google. C’est donc un algorithme qu’il convient de suivre de très près.

Ne vous attendez pas à voir d’importantes perturbations dans les SERPs, RankBrain à déjà été intégré à Google depuis début 2015.

Faut il modifier la manière de créer son contenu / choix de mots clés ?

Quand RankBird analyse une requête, RankBrain pose la question: « Quelle était l’intention derrière cette recherche »

C’est la raison pour laquelle RankBrain contribue à la réduction des résultats en « exact match » dans les résultats du moteur de recherche.

 

exact match query

 

Il reste important de faire en sorte que les titres de vos articles reprennent les mots clés principaux des requêtes sur lesquelles vous souhaitez vous positionner.

Mais il faut également plus que jamais avoir un contenu et des mots clés qui vont répondre aux besoins et attentes du lecteur.

Un titre qui ne correspond pas au contenu d’un article aura désormais toutes ses chances de ne pas apparaître dans les SERPs de Google. Il convient donc de faire très attention au choix de son titre en fonction de son contenu.

mots clé dans le titre

 

Le but ultime de RankBrain est de comprendre l’intention que vous aviez en entrant votre requête. Cela lui permettra de réorienter votre recherche (si mal formulée) vers un résultat plus pertinent pour vous.

Cela permettra de:

  • Traduire la requête d’un utilisateur en langage plus technique/précis ou lui proposer une requête alternative.
  • Satisfaire l’utilisateur en lui proposant un résultat meilleur que celui qu’il avait demandé.
  • Proposer des SERPs plus précis et qualitatifs.

En bref, cet algorithme renforce l’importance du contenu pour un bon positionnement dans Google.

Les algorithmes de recherches deviennent de plus en plus précis, et tentent de raisonner de manière plus humaine. RankBrain met donc en valeur les sites qui suivent les bonnes pratiques de Google: qui produisent du contenu qualitatif.

 

Comment optimiser ses titres d’articles pour RankBrain

La meilleure méthode pour être visible par un maximum de Googlers est de répondre à des questions qu’ils se posent (même si ils n’en sont pas conscients).

question

Lorsque l’on crée du contenu, il est facile de succomber à l’envie de choisir le titre et le contenu qui nous conviens le mieux à nous. Maintenant que RankBrain est là, il faut d’avantage se concentrer sur le titre que l’internaute voudrait voir, et la manière dont il aimerait que le titre soit formulé.

Il faut être capable d’observer comment les personnes posent leurs questions, ou mieux: sous quelle forme et format souhaitent ils obtenir une réponse.

C’est le job du référenceur et du rédacteur de faire en sorte que le titre et le contenu de l’article soit en adéquation avec les techniques de mapping de Google (= que le contenu corresponde à ce que recherche le visiteur).

Pour y parvenir, vous pouvez suivre la méthodologie suivante:

  • Posez des questions à vos communautés (réseaux sociaux, …) afin de mesurer leur intérêt pour un sujet donné.
  • Allez sur les forums de votre thématique, et regardez quelles questions sont posées. Si une question est posée, c’est généralement que plusieurs personnes se posent la même question.
  • Demandez à vos collègues qui interagissent directement avec le client, les questions qui leur sont généralement posées.

 

Y a il un lien entre RankBrain et les métadonnées

Oui, les métadonnées permettent à Google de mieux interpréter votre contenu. RankBrain les utilise sûrement afin de sélectionner les meilleurs requêtes alternatives pour vous et vos lecteurs.

Il est donc primordial d’intégrer les métadonnées schema sur votre site internet

Si vous utilisez WordPress, vous pouvez télécharger un plugin gratuit pour intégrer gratuitement vos métadonnées schema sur votre site.

Si vous n’êtes pas sur WordPress, il existe de nombreux guides sur internet qui vous guiderons dans l’intégration des métadonnées schema sur votre site.

En bref, Grâce à l’AI les résultats de recherche dépendent de plus en plus des métadonnées. Et les résultats des SERPs en sont de plus en plus précis.

Qu’est ce qu’il faut savoir d’autre

                        • RankBrain fonctionne grâce au deep learning. C’est une représentation vetorielle du traitement automatique du langage naturel.

 

 

                      • RankBrain est plus performant qu’un ingénieur Google. Lors d’une étude, il à été demandé à plusieurs ingénieurs de l’équipe de Google qui passent leurs journées à travailler les algorithmes de visionner des pages et les classer dans l’ordre qu’ils pensent que Google classerait ces mêmes pages. Le résutat: 70% de justesse pour les ingénieurs et 80% pour RankBrain.

 

 

  • Rankbrain n’apprend pas au fur et à mesure. Il est ajusté au fur et à mesure par les ingénieurs de Google

 

Pour en apprendre d’avantage, voici plusieurs vidéos qui vous permettront de bien comprendre les concepts de deep leaning, d’apprentissage automatique, …

 

Conférence sur le deep learning (en français)

 

Pour mieux comprendre les enjeux de l’intelligence artificielle, voici un documentaire sur le sujet:

Conclusion

Pour tirer profit de RanBrain, pensez  à travailler sur la propension de votre contenu à répondre aux besoins de vos visiteurs (utilisez la méthode que nous avons vu dans l’article).

Travaillez vos titres et faites en sorte que votre titre corresponde bien à votre contenu. N’oubliez pas que selon une étude, votre titre déterminera à 60% le succès ou non de votre article.

Si vous avez apprécié cet article, partagez le et faites nous un lien depuis votre site internet.

Si vous avez aimé
cet article, pensez à liker

Suivez nous sur Twitter

Ecrit parAmaury Baot

Je suis consultant référencement / inbound marketing en agence web. Ici, j'aide les pros du web et chefs d'entreprises à rester au top des tendances du webmarketing.

2 Commentaires

Leave a Reply
  1. Article très intéressant ! Et qui confirme ma vision du SEO : le contenu et les questions des internautes avant tout :) Un peu déçue à la lecture des fautes d’orthographe qui font un peu mal aux yeux des lecteurs, mais pas encore de Google ;)

  2. Bonjour Marine,

    Je suis entièrement d’accord avec ta vision du SEO: le lecteur avant tout ! Pour les fautes d’orthographe, je plaide coupable, je suis souvent un peu trop fainéant pour prendre la peine de les corriger. Promis je ferais des efforts pour le prochain article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *