SERPS: réagir à une perte de positionnement Google

SERPS: réagir à une perte de positionnement Google
1 5

L’une des questions que l’on me pose le plus souvent est la suivante:

mon site baisse dans les SERPS (résultats des moteurs de recherches), qu’est-ce qu’il faudrait que je fasse pour inverser la tendance?

Si vous êtes adepte de la vérification de vos classements dans les SERPS (peut-être avec SEO soft), il existe plusieurs méthodes qui vous permettront de relancer la page ou le site handicapé dans les SERPS. Ce sont des méthodes très simples qui ont prouvé leur efficacité tout en évitant de faire pénaliser votre site internet (afin d’éviter de devoir lire le guide de sauvetage de votre site après une pénalité manuelle de google ). Dans cet article je vous propose 7 méthodes simples à mettre en place lorsque vous perdez en position dans les SERPS.

1. Le maillage interne

L’une des plus grosses erreurs qu’un site peut faire actuellement c’est oublier d’utiliser les liens internes. Les liens internes ce sont les liens qui permettent d’aller d’une page à l’autre d’un même site internet (ou d’un article à un autre). Ceux qui utilisent déjà les liens internes pour leur site le font souvent avec des ancres bourrées de mots clefs, ce qui n’est PAS la bonne stratégie à mettre en place.

Il vaut mieux favoriser la longue traîne. Dans l’introduction de l’article, ci-dessus, j’ai fait un lien vers l’article « le guide de sauvetage de votre site, après une pénalité manuelle de la part de Google » du blog. C’est un exemple de lien interne.

Faire un lien comme celui-ci permet de créer un effet de « longue traîne ». Cela permet de ranker dans les SERPS pour des requêtes plus longues et donc plus spécifiques. La clef pour un maillage interne réussi, c’est d’éviter l’utilisation d’ancres optimisées. Par exemple pour un article sur les chiens, éviter de créer des liens internes avec le mot-clef « chien » trop souvent.

Si vous doutez des avantages de la longue traîne en terme de trafic, cela devrait représenter près de 90% de votre trafic. En terme de conversion et de clics, je vous laisse jeter un oeuil au graphique suivant.

longue traine SERPS

Associé à une stratégie d’articles en infographie ou gifographie, la longue traîne est une technique qui s’avère largement payante lorsqu’elle est bien mise en place.

L’utilisation des liens internes est en fait tellement payante que Mashable s’est retrouvé sur la première page de google pour le mot-clef « Youtube » grâce à une bonne utilisation des techniques de  maillage interne.

youtube référencement

Ne vous attendez pas à avoir des résultats immédiats lors de la mise en place d’une stratégie de longue traîne, cela prend environ trois mois à apporter ses premiers résultats. Cela ne sert à rien non plus de bourrer vos anciens articles de liens profonds, mettez en quelque-uns uniquement à un rythme mesuré  et en en ajoutant sur vos nouveaux articles. Il faut prendre le temps de positionner les liens internes et ne pas vouloir en mettre des tonnes d’un coup.

 2. Optimiser la vitesse de son site

En 2010, Google avait annoncé que la vitesse de chargement des pages d’un site serait prise en compte pour déterminer son classement dans les résultats des moteurs de recherches. Pourquoi est-ce que Google devrait se soucier de la vitesse de chargement de votre site? Des techniciens de chez Google ont remarqué que quand des sites qui chargeaient lentement rankaient bien dans les SERPS, les utilisateurs passaient généralement moins de temps sur le site et étaient souvent mécontents et utilisaient moins Google.

Alors comment améliorer la vitesse de chargement de son site internet? Je ne vais pas vous donner une liste de conseils à suivre mais vous proposer quelques outils qui pourront vous aider. Google met à la disposition des webmasters quelques outils pour webmaster lui permettant de voir les améliorations possibles pour un site.

google pagespeed SERPS

Ce service s’appelle « Google Page Speed« , vous n’aurez qu’à vous inscrire et suivre quelques étapes relativement simples. Si vous suivez tous les conseils de Google, vous devriez voir une nette augmentation de la vitesse de chargement de vos pages.

3. Créer des liens, mais pas sur la page en difficulté dans les SERPS

Lorsque votre site perd des places dans les SERPS, vous vous dîtes tout de suite qu’il faut se remettre à créer de nouveaux Backlinks, non?

De nombreux webmasters font l’erreur de créer des tonnes de liens vers une page qui a perdu quelques places dans les SERPS. Comme vous l’avez sans doute remarqué, Google est de plus en plus fort pour détecter et piéger les liens créés artificiellement. Donc si vous créez trop de lien vers la page qui a perdu en classement, vous la verrez chuter d’autant plus lourdement.

Par contre, si vous créez des liens vers d’autres pages internes sans en optimiser l’ancre, vous verrez que vos classements vont non seulement se stabiliser mais également augmenter pour certaines pages. Cette technique permet également de faire augmenter le « domain authority » d’un site.

Si vous souhaitez apprendre la manière optimale de créer des liens vers votre site, il existe de nombreux guides sur le netlinking sur le net.

4. Actualiser vos pages

Cette technique est sans doute la plus simple de toutes, mais peu être la plus efficace aussi.

Google met généralement en valeur les pages dont le contenu est le plus récent possible. En ajoutant un peu de contenu et quelques images, vous pouvez donner une nouvelle jeunesse à vos pages dans les résultats des moteurs de recherches.

Le deuxième avantage de cette technique est qu’en ajoutant du contenu sur vos anciens articles, ils deviennent plus longs. Les visiteurs vont donc rester plus longtemps sur vos pages ce qui est positif pour votre référencement, et augmente les chances de partages sur les réseaux sociaux.

Voici un petit exemple avec un article sur « comment gagner plus de fans sur instagram« . Lors du lancement, l’article recevait 121 550 visiteurs par mois provenant de Google.

serps analytics

Mais l’article a vieilli et son contenu aussi provocant une chute à 14 952 visiteurs par mois.

Mettre l’article à jour à permis à de nouvelles personnes de le découvrir. En moins de 90 jours, le trafic est passé à 62 855 visiteurs par mois. Ce n’est pas autant qu’au départ mais le trafic ne fait qu’augmenter depuis, il atteindra sûrement le niveau de visite originel d’ici à 6 mois.

5. Booster son taux de clics

Si vous allez sur votre compte Google pour webmasters, vous remarquerez que google compte le nombre de clics des visiteurs lors de chaque visite sur votre site.

taux de clic

L’une des méthodes pour augmenter le trafic provenant des moteurs de recherches est d’optimiser son positionnement dans les moteurs de recherches. L’autre est de maximiser son taux de clic. Si un moteur de recherche remarque que votre taux de clic est extrêmement bas compte tenu de votre positionnement dans les SERPS, il y à de fortes chances que votre positionnement soit revu à la baisse dans les résultats des moteurs de recherches, car c’est une indication que votre site n’est pas « intéressant » pour la requête de l’utilisateur.

Pour optimiser votre taux de clic, il est important d’optimiser ses Meta-Title et Meta-Description afin d’assurer que le visiteur clique sur votre site. Pour cela, vous pouvez essayer d’avoir un titre dit « dynamique« : c’est un titre avec un verbe qui introduit une idée de dynamisme et le rend plus intéressant aux yeux du lecteur.

Exemple:  « Article sur les articles profonds » devrait être remplacé par « comment créer des articles dits profonds  »

Pour plus d’information sur comment écrire un bon titre d’article, je vous conseille cet article de webnode.

La seconde méthode pour augmenter votre taux de clics est la mise en place du « Google Authorship » .

google authorship serps

Rien qu’en ajoutant une photo de vous-même sur vos articles dans les SERPS, vous pourrez potentiellement augmenter votre taux de clic de 150%. Pour mettre en place le « Google Authorship » vous devrez suivre les 4 étapes suivantes:

  1. Faites en sorte d’être facilement  reconnaissable sur votre photo de profil (sur votre compte google plus)
  2. Faites en sorte que chacun de vos articles soit signé (exemple: par Michael Sanchez)
  3. Faites en sorte que votre signature corresponde à votre nom sur Google Plus
  4. Faites en sorte que votre adresse mail soit bien enregistrée sur votre profil google plus.

6. Optimisez le design de votre site.

Le taux d’utilisation des mobiles et smartphones augmente largement plus rapidement que celui des laptops, Macbook ou autres ordinateurs. En faisant en sorte que votre site soit compatible sur l’ensemble de ces instruments vous augmenterez votre chance de rester dans les premiers résultats des moteurs de recherches.

Pensez comme Google: serait-il sage de faire ranker des sites qui ne supportent pas les smartphones alors que de plus en plus de monde les utilisent? Certainement pas.

Grâce à Google Analytics, vous pouvez désormais voir quel type d’appareils vos visiteurs utilisent pour lire vos articles. Vous pourrez même avoir des informations sur le modèle utilisé, …

Pour voir quel type d’appareil est ce que vos visiteurs utilisent, il vous suffira d’aller dans google analytics puis cliquer sur « audience » puis « mobile » puis « device ».

appareils google analytics

Une technique simple pour faire en sorte que votre site soit  agréable d’utilisation pour les mobiles est tout d’abord d‘optimiser la vitesse de votre site avec Google Pagespeed dont nous avons déjà parlé plus tôt. (Tout le monde n’à pas un mobile ou smartphone dernière génération)

Une autre méthode pour s’assurer que votre site répond aux besoins des smartphones est de rendre son site « responsive » afin que quelque soit la taille de l’écran qui visualise votre article, il s’adapte correctement pour des conditions de lecture optimales.

Notre blog sur lequel vous surfez en ce moment même est censé être « responsive » et donc facilement lisible par les smartphones. Si vous souhaitez apprendre comment rendre votre site « responsive », cette vidéo pourra vous aider.

7. Augmenter le nombre de partages sur les réseaux sociaux

Récemment, on à vu naître un débat sur « Est ce que les réseaux sociaux ont un impact sur le référencement d’un site« . Que ce soit le cas ou non, plus de partages sur les réseaux sociaux est synonyme de plus de visites. Et plus il y aura de visiteurs sur votre site, plus vous aurez de chances d’obtenir des liens naturels vers votre site. Et plus de liens est synonyme d’un meilleur classement dans les SERPS.

C’est pour cette raison précise que vous devriez tenter de maximiser le nombre de partages de vos articles sur les réseaux sociaux.

Il y à 7 méthodes pour maximiser ses chances de voir son contenu partagé sur les réseaux sociaux.

  1. Ajouter des boutons de partage de votre contenu sur chacune de vos pages. Ajouter les boutons en haut et en bas de vos articles ou sur les côtés.
  2. Si vous avez un blog vous pouvez demander à vos lecteurs de partager une page en particulier. Demander directement à ces lecteurs est une méthode qui fonctionne très bien.
  3. Si vous connaissez des blogueurs ou personnes d’influence sur les réseaux sociaux, demandez leur de partager votre contenu.
  4. Testez de nouveaux réseaux socials comme Stumble Upon
  5. Vous pouvez toujours payer pour des partages via Twitter Ads
  6. Ou des partages et « likes » via Facebook
  7. Échanger des tutoriaux gratuits contre des partages avec vos visiteurs

Conclusion

Un site internet à ses périodes de montée et de descente dans les résultats des moteurs de recherches. Si vous êtes du genre à les suivre de près pour être sûr de monter continuellement dans les SERPS, vous pouvez utiliser les techniques proposées dans l’article.

Pour optimiser la remontée dans les SERPS, il peut être intéressant de combiner l’utilisation de toutes ces techniques en même temps. Le délai de temps pour qu’une des techniques prenne effet n’est jamais immédiate, vous risquez de devoir attendre un mois au minimum avant d’avoir des résultats. Le maillage interne est une obligation pour tout site qui respecte son référencement et souhaite atteindre les premières positions.

Vous êtes désormais capables de faire remonter une page dans les SERPS lorsqu’elle commence  à perdre en positionnement.

Cette video vous expliquera quelques méthodes pour mesurer la vitesse de chargement de votre site internet et 3 manières de l’améliorer.

Source: Quicksprout

Connaissez vous d’autres techniques pour faire remonter une page dans les SERPS ? N’hésitez pas à répondre dans les commentaires.

Si vous avez aimé
cet article, pensez à liker

Suivez nous sur Twitter

Ecrit parAmaury Baot

Je suis consultant référencement / inbound marketing. Je cherche un stage en tant que consultant en stratégie digitale. Contactez moi : amaurybaot [@] hotmail.com .

11 Commentaires

Leave a Reply
  1. Super article. Merci.

    Personnellement quand j’aperçois une chute dans les serps j’essaye justement d’être plus actif sur mes réseaux sociaux. Vu comme Google peut nous amener au succès ou nous ruiner, il ne faut pas être dépendant de lui a 100%.

    Il y a quelques uns de tes conseils que j’ai bien envie de tester. ..

  2. des conseils dans votre article qui sont pertinent et à tenir en compte, de nos jours les médias sociaux tiennent une place importante dans une stratégie web. Pour l’analyse de perte de position, il faut analyser sous Google Webmaster Tool si on n’a pas subit une pénalité Google.

  3. Salut Supref,
    Pour la vitesse de son site il y a les extensions Page Speed de Google et YSlow! de Yahoo. Des services en ligne comme GTmetrix font un mix des deux, et Google Chrome permet nativement aussi d’auditer les pages en faisant un click droit > Inspecter element > Audit

  4. très bonne dose de rappel, j’apprécie surtout le fait de mettre à jour ses articles, en rajoutant 1 ou 2 paragraphes. Cela ne demande en soi pas énormément de boulot

  5. oups j’ai pas eu le temps de poser ma question
    Que penses tu de mettre dans une colonne latérale la liste des rubriques, ce qui donne 1 lien sur chaque page? N’y a t-il pas un risque de suroptimisation ? Je vois d’ailleurs que tu ne l’utilises pas.

  6. Bonjour Bruno,
    ça fait beaucoup de liens internes sur chaque page. Personnellement j’éviterais. De plus les liens sur la colonne latérale (aside) font passer beaucoup moins de « google juice » que des liens dans le contenu. Mais après pour tenter de garder le visiteur le plus longtemps possible sur le site, pourquoi pas? A très bientôt sur le blog

  7. Personnellement j’ai bien apprécié ton article, de très bonnes idées et conseils pour rester dans les premières places dans le SERP.
    j’ai une question, que feriez vous si votre est considéré comme sur-optimisé
    Bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *