Guide Référencement on page: Optimiser son site comme un pro

1 5

Pour le SEO on-page, je pense que vous avez tous entendus parler 1000 fois de meta-tags, meta-descriptions et densité de mots clefs. Et vous en avez marre.

Si vous recherchez des pratiques plus concrètes, que vous pouvez mettre en place tout de suite, alors vous allez adorer cette infographie et le guide qui suit.

Infographie du SEO on-page

C’est une marche à suivre simple qui vous permettra d’attirer un maximum de visiteurs provenant de tous les canaux.

Cliquez sur l’infographie pour l’agrandir.

infographie on-page SEO

Ajouter cette infographie à votre site

Pour ajouter cette infographie à votre site internet, copiez collez le texte suivant:

<img class= »alignnone size-full wp-image-799″ src= »http://www.supref.fr/blog/wp-content/uploads/2014/10/referencement-on-page.jpg » alt= »SEO on-page » width= »600″ height= »1704″ />
<p>Pris du: <a href= »http://www.supref.fr/blog/on-page/ »>Guide Référencement on-page: Optimiser son site comme un pro</a></p>

 

Optimiser ses URLs

L’URL d’une page parfaite est court et riche en mot clefs. Evitez les URLs du type supref.fr/p=123. Evitez également les URLs trop longs du type: http://www.supref.fr/blog/optimiser-le-referencement-on-page-de-son-site-seo/

Google à annoncé que les 3 à 5 premiers mots d’un URL avaient le plus de poids.

 Note personnelle: Je pense que cette donnée devient de moins en moins important au fur et à mesure que les algorithmes de Google évoluent. Selon l’étude de Searchmetrics et MOZ en 2014, il semblerait qu’avoir des mots clefs dans son URL n’aurait pas forcément d’effet positif sur le référencement naturel. Je pense que Google devient de plus en plus fort à découvrir la thématique d’un site et d’une page grâce à la co-occurence. Il utilise la co-occurence pour pouvoir déterminer sur quel mots-clefs une page doit se positionner.

url SEO site

Pourtant les mots-clefs présents dans un URL sont mis en gras lorsqu’un utilisateur les tape dans la barre de recherche.  J’ai testé dernièrement l’utilisation de mon terme-clef  dans l’URL et la différence en terme de référencement web est négligeable bien qu’existante.

Mot Clef au début du titre

Votre balise Title est la balise la plus importante en terme de référencement on-page. Une étude de Moz à démontrer que les pages qui commençaient avec un mot-clef dès le début du titre se positionnaient mieux que les pages dont le mot-clef se situait à la fin du titre.

balise title optimisation

En résumé, ce graphique démontre que plus le mot clef est proche du début de l’URL plus le site à tendance à bien se positionner sur ce mot clef. Et plus le mot clef à de poids sur le référencement.

[alert-success]supref seo référencementNote personnelle: Cette information est bonne à savoir. Par contre, donnez l’avantage à un titre accrocheur plutôt qu’à un titre uniquement utile pour le SEO. Le but du SEO est d’acquérir des visites vers son site. Si vos titres ne sont pas attrayants, vous aurez beau être positionné en premier dans les moteurs de recherches, personne ne cliquera sur vos liens. (N’oubliez pas que le CTR est un indicatif pour le Référencement internet). Et qui dit pas de CTR dit pas de vente (ce qui est notre but ultime ne l’oublions pas)[/alert-success]

[Tweet « N’oublions pas: le but du SEO est de vendre »]

 

Utiliser les médias pour le référencement

Le marketing digital fonctionne mieux que le marketing traditionnel. Le contenu de type vidéo et imagé permet de réduire le taux de rebond d’un site. Une personne se souvient de 90% de ce qu’elle à vu, de 20% de ce qu’elle à lu et de 10% de ce qu’elle à entendu. Autant dire que l’aspect visuel sur une publication de blog est primordial. Autant pour le visiteur que pour référencer son site.

[alert-success]supref seo référencementNote personnelle: Vous avez sûrement remarqué que j’utilise beaucoup d’images, d’infographies et de vidéos dans mes articles. C’est parce que ça rend mon contenu plus interactif. Utiliser des médias et du contenu visuel permet de multiplier les signaux auxquels Google fait attention actuellement. Et cela augmente la valeur de votre contenu, ce qui à pour effet d’augmenter le nombre de personnes qui font des liens vers votre article.[/alert-success]

 

Des liens vers des sites d’autorité

C’est une technique purement white hat pour avoir plus de visiteurs. La technique est de créer des liens externes vers des des sites de thématique similaire. Cela envoie un signal à Google l’aidant à déterminer la thématique de votre site. Une étude à récemment démontré que faire des liens vers des sites d’autorité donne un boost en terme de positionnement.

[alert-success]supref seo référencement Note personnelle: Il est important de se souvenir que: les liens externes de votre site reflètent la qualité de votre site. En ce qui concerne le nombre de liens à mettre en place pour un article, une bonne règle est de mettre 2 à 4 liens tous les 1000 mots. Beaucoup de personnes font des erreurs stratégiques à ce niveau, donc faites attention de bien vous souvenir de cette règle.[/alert-success]

[Tweet « les liens externes d’un site reflètent sa qualité »]

 

Le mot clef au début du contenu

Votre mot clef devrait apparaître au moins une fois dans les 100 à 150 premiers mots de votre article. Cela permet de donner du poids à la thématique de l’article. Cela doit confirmer la corrélation entre le titre de l’article et le mot clef. C’est une technique à mettre en place afin de renforcer le poids de la thématique et donner de l’importance au mot clef.

[alert-success]supref seo référencementNote personnelle: C’est quelque chose que vous faites sûrement de manière automatique. Pourtant de nombreux blogueurs aiment se lancer dans une belle introduction indirectement rapprochée au sujet. C’est à eux que je conseille de penser à introduire le mot clef en début d’article afin d’éviter de le retrouver pour la première fois en milieu d’article. En plus, cela donne un coup de main à Google pour la thématique de votre site, ce qui ne peut être que bénéfique.[/alert-success]

 

Le titre principal toujours en H1

Le titre H1 est le titre principal de votre page / article. La plupart des CMS comme WordPress ajoutent automatiquement la balise H1 aux titres de vos articles. Attention car ce n’est pas le cas pour tous les thèmes. Vérifiez bien le codage de vos sites pour faire en sorte que le titre principal soit bien en H1.

[alert-success]supref seo référencement Note personnelle: J’ai toujours pensé que Google mettrait le titre principal en H1, jusqu’au jour où je suis allé voir le code de mon site. C’est là que j’ai compris que certains thèmes mettaient le H2 au lieu du H1 pour ne pas avoir à changer la taille de la police dans le CSS. Mon extension de mail-optim est un bon exemple. Au lieu d’un H2, le créateur de l’extension avait mis un H1 pour augmenter la taille de la police.balise h1Il n’est pas idiot d’aller jeter un coup d’oeuil à son code pour faire en sorte de n’avoir qu’une balise H1 par page. A moins que votre site soit programmé en HTML5: dans ce cas là l’utilisation de plusieurs titres H1 est possible.[/alert-success]

 

Optimiser la vitesse de chargement des pages

Google à récemment annoncé que la vitesse de chargement des pages est un facteur important pour le référencement. Vous pouvez accélérer la vitesse de chargement de votre site en mettant en place un CDN,  en compressant les images et en choisissant un meilleur hébergeur. Faites en sorte que votre site ne prenne pas plus de 4 secondes pour charger une page. Une étude de Munchweb a démontré que 75% des internautes ne reviennent pas sur un site qui à pris plus de quatre secondes à charger.

[alert-success]supref seo référencementNote personnelle: Les CDNs et extensions de caching sont utiles, mais le facteur numéro 1 pour accélérer votre site est l’hébergement. Pour un site vraiment rapide (pas comme le mien) il est temps de passer à des serveurs dédiés de bonne qualité. Vous pouvez facilement passer de 6 secondes de chargement par page à 2 secondes en passant d’un hébergeur basse qualité à un serveur dédié.[/alert-success]

 

 

A ajouter à vos titres d’articles

Ajoutez des termes tels que « 2014, top, meilleur, guide, tutoriel » dans vos titres. Cela vous aidera à vous positionner sur la longue traîne.

[alert-success]supref seo référencementNote personnelle: C’est une bonne méthode pour se positionner sur de la longue traîne . (C’est les requêtes où on se dit: pourquoi il à tapé ça ). Remarquez que dans cet article, j’ai fait en sorte que le titre soit bien long: « Guide référencement on-page: optimiser son site comme un pro« . Le terme que j’ai ajouté dans mon titre ( » Guide« ) ne vise pas de mot-clef particulier. Par contre, je suis sûr qu’il m’amènera quelques visiteurs additionnels avec la longue traîne.[/alert-success]

 

Boutons de partages vers les réseaux sociaux

Les signaux des réseaux sociaux pèsent de plus en plus dans les algorithmes des moteurs de recherches. Une étude de Brightedge a démontré que: La mise en place de boutons de partage peut augmenter le nombre de partages de 700 % .

[alert-success]supref seo référencementNote personnelle: Les réseaux sociaux ont un impact sur le ranking d’un site qui reste minimal. Mais le boost qu’ils offrent en terme de référencement est non négligeable. Le partage vers les réseaux sociaux signifie plus de visibilité. Cette visibilité augmente les chances qu’une personne partage et fasse un lien vers votre contenu.[/alert-success]

 

[Tweet « La mise en place de boutons de partage peut augmenter le nombre de partages de 700 % »]

 

 L’indexation sémantique de Google

L’adage en référencement qui clame que « La longueur c’est la force » à été tiré de l’étude de SERPIQ.com. Selon cette étude, le contenu plus long marcherait mieux dans les SERPs. Alors comment est ce que le site internet Upworthy se positionne mieux que le huffington post sur certaines requêtes ? Alors que son contenu est très pauvre ? J’explique cela dans cet article sur le contenu.

[alert-success]supref seo référencementNote personnelle: Google utilise désormais l’indexation sémantique. Ce qui signifie que ce qu’il faut optimiser aujourd’hui c’est le confort du visiteur. Personnellement je préfère écrire du contenu plus long, comme vous avez pu le remarquer. J’écris généralement des articles de plus de 2000 mots.[/alert-success]

 

 

Baisser son taux de rebond

Un rebond, c’est quand une personne quitte votre site sans visiter d’autres pages que celle sur laquelle il à atterri. C’est un facteur utilisé par Google pour juger de la qualité d’un site. Google peut utiliser les données du Google toolbar, de Chrome et de Google analytics pour déterminer le taux de rebond sur une page.

[alert-success]supref seo référencementNote personnelle: Le taux de rebond n’est pas le facteur le plus important pour le positionnement en 2014. Mais c’est un facteur qui à un impact. L’une des techniques les plus simples et les plus efficaces pour le réduire, c’est de créer des liens internes au début de vos articles, dans le contenu. Je pense que quand l’internaute arrive sur votre page, il sera plus enclin à cliquer que vers la fin de l’article. C’est pour cela que le taux de rebond baisse de manière drastique lors de la mise en place de liens internes dans l’introduction.[/alert-success]

 

Optimiser son indexation sémantique

Google utilise désormais l’indexation sémantique pour déterminer la thématique d’une page (et sûrement la qualité également). Il récolte les mots clefs sémantiques. (Exemple si vous voulez vous positionner sur la thématique du referencement SEO, vous pouvez utiliser: SEO naturel, Référencement naturel, … comme mots clefs sémantiques)

[alert-success]supref seo référencementNote personnelle: Personnellement je ne me préoccupe pas énormément de l’indexation sémantique latente. La raison pour cela est que j’écris de longs contenus ce qui laisse naturellement apparaître un certain nombre de synonymes pour un mot clef. Si vous voulez des idées de synonymes, pensez à aller dans le keyword planner d’Adword. Vous pouvez également taper votre mot clef et regarder en bas de page bas de serpset ajouter un ou deux de ces mots clefs dans votre page.[/alert-success]

 

 

 

Voici quelques facteurs de SEO supplémentaires que je n’ai pas eu l’occasion de mentionner ou d’ajouter à l’infographie.

Ecrire du contenu de qualité: Je sais que vous en avez marre qu’on vous rabâche la notion de « contenu de qualité« . Surtout qu’un moteur de recherche ne peut pas déterminer directement si un site est de bonne qualité ou pas. Par contre, un moteur de recherche peut déterminer de manière indirecte la qualité d’un site. Pour cela il utilise les données à sa disposition:

  • Le nombre de visiteurs qui reviennent sur le site
  • Le nombre de favoris dans Chrome
  • Le temps moyen passé sur les pages

En d’autres termes, le contenu de bonne qualité ne pourra pas vous faire de mal. Donc autant l’utiliser pour publier du contenu GENIAL.

Temps passé sur un site: comme un lecteur du site l’a fait remarquer, le taux de rebond n’est peut être pas un facteur aussi important que certains le prétendent pour le SEO.

Selon ce lecteur, le taux de rebond n’a aucun effet sur le SEO d’un site.La raison pour cela serait que Google ne connaît pas de manière précise le taux de rebond de tous les sites.

Ça pourrait être vrais …

Par contre Google prend en compte le temps passé sur un site, c’est quasiment sûr. C’est le temps passé sur un site avant de sortir de ce site. La moyenne actuelle est de moins de 2 minutes par site.

Si l’utilisateur quitte un site directement après être arrivé c’est un signe de contenu de mauvaise qualité.

Vous pouvez augmenter le temps que les utilisateurs passent sur un site en écrivant du contenu engageant, long et de bonne qualité qui pousse l’utilisateur à poursuivre sa lecture.

Comme ça, même si l’utilisateur ne va pas sur d’autre pages du site, au moins il aura passer un long moment sur sa page d’arrivée. Ce qui est déjà un signe positif en soit.

Les liens internes: mettre des liens internes sur son site est très intéressant. Si vous souhaitez voir un exemple de site qui utilise les liens internes à son avantage, allez sur Wikipedia.

Ils ajoutent des liens internes à leurs introductions d’articles autant qu’ils peuvent.

Wikipedia_lien_interne

Wikipedia à la chance de pouvoir s’en sortir avec plus de 50 liens riches en mots-clefs car c’est Wikipedia. N’en mettez pas autant, ça pourrait nuire à votre positionnement. Il vaut mieux faire un lien vers 3 à 6 publications maximum.

Les balises H2 et H3: Les balises H2 et H3 ont un impact sur le référencement. Vous devriez inclure votre mot-clef au moins une fois dans vos balises H2 et H3. Les Titres en H2 et H3 sont à utiliser car ils facilitent la lecture pour l’internaute. Vous remarquerez par exemple dans cet article, l’utilisation d’un nombre important de sous-titres en H2, afin de faciliter la lecture pour vous.

Optimisation des images: J’ai remarquer que le nombre de visites dû à une image est très bas sur les sites (taux de rebond élevé, peu de temps sur le site). Même si c’est le cas, je préfère attirer autant de visiteurs que possible. C’est pour cela que j’optimise mes images autour d’un mot-clef.

Faites en sorte que le nom de votre fichier comprenne le mot clef. (par exemple: referencement_on_page.jpg). Remplissez toujours la balise Alt.

alt text

Une autre raison pour laquelle il est important d’optimiser ses images est que ça donne un indice supplémentaire sur la thématique de la page. Ce qui aide pour votre positionnement dans les moteurs de recherches (Google, Bing, Baidu, …)

 Conclusion

Vous connaissez désormais les techniques concrètes pour optimiser votre référencement On-page.

Vous en savez plus que la majorité des personnes sur l’indexation sémantique

N’hésitez pas à faire un lien de votre blog vers cet article qui à pris du temps à être rédigé. Si on aime on partage ;)

 

Abonne toi à la newsletter (100% sans spam)

 

Article traduit de: http://backlinko.com/

Si vous avez aimé
cet article, pensez à liker

Suivez nous sur Twitter

Ecrit parAmaury Baot

Je suis consultant référencement / inbound marketing en agence web. Ici, j'aide les pros du web et chefs d'entreprises à rester au top des tendances du webmarketing.

6 Commentaires

Leave a Reply
  1. Existe t-il une solution pour faire baisser le taux de rebond d’un site « one-page » ?
    Ou bien est-ce que Google considère que si l’on reste un certain temps sur cette page unique (disons quelques minutes) le visiteur considère le site comme étant de qualité ?

  2. Salut,
    Le taux de rebond, c’est le nombre moyen de pages visitées par les internautes d’un site. Donc en théorie il n’est pas possible de faire baisser son taux de rebond sur un site one page. Niveau référencement, les sites en one page c’est vraiment pas ce qu’il y à de mieux, car: pas de liens internes ce qui est un handicap de taille. Sinon, le temps passé par tes internautes sur ton site donne en effet une indication forte à Google sur la qualité de son contenu. C’est un facteur important pour le référencement.

  3. Il me semble que le taux de rebond n’est pas réellement un critère de qualité retenu par Google. Il n’arrive d’ailleurs pas vraiment à le déterminer pour chaque site. Et il ne faut pas oublier qu’un site ayant un taux de rebond élevé n’est pas forcément de mauvaise qualité, au contraire ! Cela peut démontrer que le visiteur a trouvé l’information qu’il recherchait et qu’il est logiquement reparti ensuite. Je pense que l’analyse du taux de rebond doit être contrebalancée avec les chiffres du secteur concerné et surveillé dans le temps. De simples observations personnelles qui n’enlèvent rien à la qualité de votre article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *