Vous n’êtes pas mobile Friendly ? Il existe des alternatives

Après des mois de mises en garde, Google a lancé un nouvel algorithme qui considère le design mobile comme un facteur de classement.

Cela signifie que les résultats Google de recherche mobiles et les résultats affichés sur un PC seront différents. Les sites qui bénéficieront d’une bonne position en recherche mobile seront a priori responsive. Ce sont de très bonnes nouvelles pour les utilisateurs qui ont connu des années de frustration quand il s’agissait de la convivialité mobile. Pour les webmasters qui n’ont pas encore entendu l’appel du géant de Mountain View, cela pourrait être le moment de se réveiller.

Si vous faites partie de ces derniers, vous vous demandez peut-être si vous allez vraiment soumettre un site Web complètement adapté au smartphones et tablettes afin de vous conformer aux normes de Google? Et la réponse est «non».

 

Pourquoi?

Alors que Google préconise le responsive design depuis un certain temps, il existe des alternatives validées par la firme américaine pour une conception adaptée. Avant de regarder ces autres options, nous allons examiner ce que signifie responsive.

 

Que signifie « Responsive » ?

Responsive est une toute nouvelle façon de regarder la conception Web et la diffusion de contenu. Avec le responsive, le modèle s’élargit et s’adapte en fonction de la taille de l’écran à partir duquel l’utilisateur visualise votre site internet.

 

Voici par exemple la page d’accueil de Supref visualisée sur un écran de bureau:

 

Accueil Supref PC

 

 

Et voici la même page visualisée à partir d’un appareil mobile :

 

 

Accueil Supref responsive

 

Comme vous pouvez le voir, le contenu est condensé, mais rien n’est perdu en termes de l’expérience utilisateur.

Le plus grand obstacle du responsive est la nécessité d’une refonte du site Web complète. Cela devrait inclure une stratégie pré-design du contenu. Si vous avez récemment redessiné votre site web, ou tout simplement n’avez pas le budget pour une refonte, vous préférerez ne pas investir sur un site responsive immédiatement.

La bonne nouvelle est que le responsive design n’est pas votre seule option.

 

Alternatives au Responsive Design

Les deux principales alternatives à une conception adaptée sont le Dynamic serving et des URLs distinctes. Les deux sont des versions mobiles qui nécessitent un contenu mobile distinct. L’avantage de ce type de versions mobiles, est qu’une variété de pages peut être créé assez rapidement. Ceci est particulièrement important pour les webmasters qui ont besoin de diffuser immédiatement des landing pages.

 

Le Dynamic serving

Le dynamic serving est un processus permettant l’utilisation de codes différents pour la même URL, en fonction de l’appareil qui est utilisé. Le principal avantage du dynamic serving est la capacité de rassembler à la fois le contenu mobile et PC sur la même URL. Cela signifie que les moteurs de recherche sont en mesure de voir et d’examiner le contenu de votre version PC comme un signal positif de classement mobile.

Malheureusement, il y a de nombreux inconvénients à cette méthode, y compris les questions de mise en œuvre qui peuvent causer une foule de problèmes liés au référencement ainsi qu’à l’expérience utilisateur.

 

URLs mobiles distinctes

Par exemple, supref.fr et m.supref.fr vous permettent de configurer facilement les pages mobiles distinctes des pages PC, et d’adapter votre contenu à votre public mobile. Comme le dynamic serving, il y a un certain nombre de questions techniques qui peuvent entraver sa mise en place.

site internet mobile

Ces alternatives peuvent parfois aboutir à une version « édulcorée » de votre site web, qui peut ne pas être la meilleure façon d’atteindre les utilisateurs mobiles.

 

Conclusion

Si vous vous interrogez sur l’opportunité de créer un site web responsive, la question est «quand» et non «si».

Cependant, si vous n’êtes pas encore prêts à faire le grand saut , il est important de savoir que vous avez plusieurs options qui s’offrent à vous.

Si vous avez aimé
cet article, pensez à liker

Suivez nous sur Twitter

Ecrit parEric Leroy

Passionné par le SEM depuis 2007, j'ai rejoint l'aventure Supref afin de pouvoir partager et échanger sur ce sujet qui nous anime tant. Pour en savoir plus, consultez mon profil Google+ et mon site de consultant en référencement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *