Comment avoir un profil de liens parfait ? ( le guide netlinking )

Comment avoir un profil de liens parfait ? ( le guide netlinking )
1 5

Posséder des liens de qualités est primordial en référencement, mais vous le saviez déjà. Vous savez également que votre profil de liens va déterminer 80% de votre référencement. On vous à rabaché que, « les fermes de liens, c’est mal ». Mais en réalité, qu’est ce qu’un profil de lien de qualité ?
Et comment s’y prendre pour avoir un profil de liens que Google va adorer ?

Ces deux questions restent floues sur le net et aucun référenceur n’arrive à se mettre d’accord sur le sujet.

Dans cet article, je vais donc tenter d’expliquer ce qu’est un « bon profil de liens » et vous donner quelques suggestions sur comment améliorer votre profil de lien actuel.

Définition d’un « bon profil de liens »

Un bon profil de liens doit subvenir à deux souhaits du webmaster:

– Le premier va être le classement dans les SERPs. Un bon profil de lien doit permettre à un site d’être bien classé dans les résultats des moteurs de recherches ( sous réserve d’avoir du contenu unique et en quantité suffisante)

– Le deuxième critère est de faire passer votre site comme ayant été référencé naturellement aux yeux de Google. C’est à dire que Google ne doit pas repérer que vous avez interféré de quelque manière que ce soit sur le référencement de votre site.

Ceci est d’autant plus vrai depuis la soudaine apparition des derniers algorithmes de Google que vous connaissez bien ( Panda, Hummingbird, … ). Il faut opérer de manière très précautionneuse de manière à ne pas se faire pénaliser.

panda pingouin hummingbird

Une pénalité de la part des moteurs de recherches peut entraîner:

  • Une perte de positionnement dans les SERPs
  • Une perte de PR
  • Une baisse importante du trafic organique
  •  …

Et il peut être très difficile de s’en remettre.

 

maladie netlinking

Performance et Précaution sont donc les deux mots clefs pour un bon profil de liens. Le profil de liens parfait sera donc établi en conséquence, et de la manière suivante.

Le texte d’ancrage

On sait sésormais qu’il est important d’avoir un profil de lien d’apparence naturel, mais pourtant performant.

N’importe quel bon référenceur vous expliquera qu’acquérir des liens est primordial pour le référencement. Et qu’un bon classement sur des termes concurrentiels passe par de bons backlinks.

Pourtant, il ne faut pas accumuler des backlinks de manière aléatoire. Il faut penser à l’apparence globale de votre netlinking. Un profil de liens, c’est d’avantage que la seule accumulation de backlinks.

L’idée générale à retenir est la suivante:
Un site ayant un bon profil de liens est un site dont:
« les backlinks sont de qualité, et ne sont pas douteux. »

Tout ça vous le saviez déjà, je vais désormais entrer dans les détails.

l’ancrage avec le nom de marque

Lorsque l’on décortique les différents éléments qui déterminent le classement d’un site dans les SERPs on abouti à cela.

L’élément le plus important pour le référencement: le profil de liens
L’élément le plus important du profil de liens: la qualité des liens
l’élément le plus important pour avoir un lien de qualité: le texte d’ancrage
L’élément le plus important pour les textes d’ancrages: la diversité

Ce sont les ancres avec votre nom de marque que Google veut voir en priorité dans votre profil de liens.

Si je prend l’exemple de notre blog dont le nom de marque est « Supref », alors l’ancrage avec le nom de marque sera le suivant « Supref » et il pointra vers l’URL du site (http://www.supref.fr/ dans ce cas précis).

Vous pouvez également diluer les ancres de marques, ou même les combiner avec des mots clefs.

Diluer: « Cette entreprise connue sous le nom de Supref, est l’une des agences de référencement les plus connues à Rueil-Malmaison » (ici on utilise aucun mot clef dans le lien a part le nom de marque)
Combiner: « Je souhaite vous parler de l’agence de référencement Supref que j’affectionne tout particulièrement » (ici on combine le nom de marque avec des mots clefs)

Un bon profil de liens devrais comprendre entre 10% et 20% d’ancres de ce type ( plus le nombre de backlinks qui pointe vers le site augmente plus ce pourcentage devrais diminuer).

PS: Vous pouvez visualiser votre profil de liens avec Ahrefs et Majestic SEO.

L’ancrage dit générique

Les ancres de texte dites « génériques » rassemblent les ancres du type « cliquez ici », ou encore « lire l’article » utilisées de manière générique pour désigner un site en question.

ancre générique

Ces ancres devraient figurer en seconde place dans votre profil de liens pour certaines raisons expliquées ci-dessous.

Les ancres de type générique sont très utiles car elles ont l’avantage d’être tout à fait neutres (on ne risque pas de vous accuser d’abuser avec les mots clefs). Elles permettent de faire passer du jus tout en sécurité. Vous ne devriez pas avoir de problème avec Google tant que vous ne dépassez pas les 25% de l’ancrage total.

Elles permettent également de donner à votre profil de liens un aspect plus naturel et de diluer vos mots clefs.

Voici quelques exemples supplémentaires d’ancres génériques:
site internet, ici, lire la suite, …

Le texte d’ancrage sous forme d’URL

L’utilisation de l’URL en tant qu’ancre est également très conseillé. C’est une manière de minimiser les risques de se faire pénaliser par Google, et cela tout en faisant passer le jus nécessaire vers votre site.

exemple d’un texte d’ancrage sous forme d’URL pour notre site: http://www.supref.fr/blog/

Pour le site affiliateboy.net en code html:

texte d'encrage URL

Vous pouvez utiliser cette technique pour environ 10% de votre ancrage total.

Titre de l’article comme texte d’ancrage

Cette technique est très peu utilisée par les référenceurs malgrès son potentiel. L’idée est de mettre le titre de l’article comme ancre pour votre lien.

exemple, si je souhaite faire un lien vers l’article qui précède celui ci (sur le nSEO), je vais écrire le lien de la sorte: Negative SEO, Hackers, comment y faire face ? (c’est le titre de l’article)

Cette pratique passe pour entièrement naturelle. Il est tout à fait normal qu’un internaute cite l’article qu’il à vu sur un autre site en l’appelant par son titre.

Cette pratique est intéressante sous plusieurs angles:

  1. Elle à une apparence tout à fait naturelle pour Google
  2. Elle prend généralement en compte les mots-clefs principaux de la page
  3. Elle informe le lecteur sur le sujet de la lecture.

Quelques suggestions à propos de votre profil de liens

profil de lien naturel
Crédit image: http://www.leonard-rodriguez.com/

1. La distribution des backlinks à travers votre site

Faire pointer la plupart de ses liens vers la page d’acceuil est une erreur classique chez les webmasters. Cela rend votre profil de lien totallement artificiel aux yeux de Google, surtout pour un site qui dispose de beaucoup de contenu. Les gros sites devraient avoir la plupart de leurs backlinks sur les pages ou est le contenu en question et non sur la page d’acceuil.

2. La thématique est le nouveau Page Rank

C’est  André Weyhner, employé chez Google qui avait laché la phrase mythique: « la thématique est le nouveau Page Rank ». Aujourd’hui, le Page Rank n’est plus une référence c’est la thématique qu’il faut prendre en compte.

Réussir son référencement c’est obtenir des backlinks de sites dont la thématique est proche ou complémentaire.

Si je vend des pommes de terres par exemple:

  • Un backlink de la même thématique pourra venir d’un « blog sur la pomme de terre » ou d’un site sur les « techniques de plantation de la pomme de terre ».
  • Un backlink dont la thématique est complémentaire parlera de « comment faire de la purée » par exemple.

De plus, selon une étude du site MicroSiteMasters.com, les liens provenant de sites n’ayant rien à voir avec votre thématique vous mettent en danger de pénalisation par « pengouin » l’algorithme de Google.

En bref: tous vos liens devraient provenir de sites qui ont un rapport proche avec le votre.

Pour voir comment google perçoit la thématique de votre site, vous pouvez entrer son URL dans adwords et voir les mots clefs proposés. Une autre méthode est tout simplement d’entrer votre nom d’entreprise dans Google et voir les « résultats en relation » en bas de page.

3. La quantité de backlinks est toujours un facteur important

Le nombre de liens qui pointent vers votre site est un facteur important pour le référencement. Malgrès le fait que Google soit en train de se détacher de son ancien algorithme qui était basé sur la quantité des liens, le nombre de liens qui pointe vers un site à toujours un impact important sur le référencement de celui-ci.

En bref, Faite bien attention à valoriser la qualité plutôt que la quantité. Mais n’oubliez pas que la quantité est également prise en compte.

4. Varier ses sources de liens est primordial

L’une des analogies les plus intéressantes que j’ai pu entendre au sujet des backlinks est que chaque lien représente un « vote » pour le site vers lequel il pointe.

Que ce passe t’il si une personne vote pour vous constamment? Son vote devient de moins en moins significatif. C’est la même chose pour les liens. Plus un site fait de liens vers le vôtre, le moins ils sont considérés comme significatifs.

NB: Par ailleurs il est plus pertinent de regarder le nombre de domaines qui pointent vers un site que sa masse de liens pure pour déterminer la popularité d’un site.

Vos liens doivent provenir d’une très grande variété de sites :

  1. De petits et gros sites
  2. De sites plus anciens et d’autres plus récents
  3. de sites de votre thématique (en priorité), de thématique complémentaire et un ou deux qui n’on rien à voir (choisir des sites d’autorité)
  4. Des sites dans votre langue (en priorité) et quelques étrangers (mais peu)
  5. des supports différents : réseaux sociaux, digg likes, blogs, forums, annuaires, communiqués de presses, …
  6. des sites hébergés dans votre pays cible (surtout) et quelques autres ailleurs

Les liens doivent être:

  1. non réciproques (surtout), réciproques (un peu), triangulaires (pas trop, Google s’en rend compte)
  2. follow (surtout) nofollow (un peu). J’aurais tendance à vous conseiller un équilibre entre quantité de liens follow et de nofollow dans votre profil de liens. Il ne faut pas perdre de temps avec ce facteur, si vous avez du temps pour créer des liens en NF alors faites le, sinon essayez d’en avoir au moins 20%.
  3. dans le contenu du texte (souvent) dans le footer ou header (parfois) en sitewide (à éviter)

5. favoriser les liens sur des pages ayant du contenu

Google aime le contenu, et ce n’est pas un secret. L’algorithme de Google fait sans aucun doute le ratio texte/code et texte/lien pour décider de l’importance à donner à un lien. Il est donc primordial de positionner ses liens sur de belles pages pleines de contenu.

De plus, il faut savoir que chaque lien supplémentaire au votre sur une page pompe du « link juice ». Donc plus il y à de liens sur une page moins vous avez intérêt à y déposer un lien. (les liens internes comptent aussi comme « pompeurs » de link juice)

Par exemple, si vous êtes à la chasse au liens provenant de commentaires de blogs, évitez de commenter un article ou il y à déjà 167 commentaires car c’est autant de fois moins de jus pour votre site.

NB: évitez autant que possible les liens provenant d’annuaires propulsés par WordPress car ils ont généralement entre 100 et 200 liens internes sur chaque page.

6. Favoriser les liens provenant de sites « âgés »

L’âge d’un domaine est une caractéristique à prendre en compte. Beaucoup de personnes pensent que Google préfère les sites plus âgés. Si l’ont sui ce raisonnement, cela signifie que Google donnerait alors plus de poids à ces liens car ils auraient plus de trust (= confiance ). La théorie est que les sites de mauvaise qualité et douteux ne résistent généralement pas longtemps sur internet. La longévité de vie d’un site est donc un critère de légitimité.

D’autres pensent au contraire que tout est dû à une logique simple: plus un site existe longtemps plus il à de temps pour acquérir des liens.

Dans les deux cas il va être intéressant d’avoir des liens de sites plus agés. Mais attention, malgrès l’âge du site il faut que le contenu sois récent. Google donne de moins en moins de poids au contenu au fur et à mesure qu’il vieillis.

7. Prendre en compte le contexte sémantique

Vous devriez déjà savoir que votre contenu et l’ancrage de vos liens aiguille Google sur la thématique de votre site.

Mais que doit penser Google lorsqu’il y à 10 sujets complètement différents sur une même page ? Auparavant, Google se reposait sur le texte d’ancrage afin de connaître la thématique d’un site. Aujourd’hui, après les nombreux abus des utilisateurs, Google prend en compte ce que l’on appelle le « contexte sémantique ».

Le contexte sémantique ce sont les phrases, mots, expressions qui vont se trouver autour d’un lien. C’est l’environnement qui entoure un lien. Le contexte sémantique est donc à prendre en compte lorsque vous créez un lien, notamment dans des profils auteurs, …

exemple:

Vous remarquerez que l’auteur à mis son mot clef « backlinks » dans son texte avant de faire un lien. Il a optimisé le champ sémantique autour de son lien.
pensez également à appliquer cette technique lorsque vous commentez un blog par exemple:

8. Gérez votre netlinking en fonction du temps

La création de backlinks doit être graduelle.

netlinking
Crédit image: http://www.leonard-rodriguez.com/

Lorsque vous lancez un site internet créez environ 25 liens le premier mois, puis 35 le second. Continuez à augmenter le nombre de liens tous les mois jusqu’à votre « rythme de croisière ».

Le « rythme de croisière » correspond à un nombre de création de liens mensuels moyen que vous allez essayer de tenir tout au long de votre référencement.

Le but êtant d’avoir un rythme d’acquisition des liens qui semble naturel.

Evitez:

  • de créer des pics de création de liens
  • d’acheter des liens (à proscrire même !)

Privilégiez la qualité plutôt que la quantité.

A prendre en compte: Google date chaque nouvelle page et backlink qui pointe vers une page.

9. Ne pas penser qu’il « faut » des backlinks de mauvaise qualité pour avoir l’air naturel.

Les personnes qui vous diront qu’il faut avoir « aussi bien des backlinks ayant un mauvais page rank, trust rank, … que de backlinks en ayant de très bons » racontent n importe quoi. Pourquoi serait il intéressant d’avoir des backlinks de mauvaise qualité ? Mieux vaut montrer la qualité de votre netlinking à Google en cherchant des liens de bonne qualité. Les liens de mauvaise qualité viendront d’eux même et il vaut mieux s’en débarrasser que de les garder pour faire « naturel ».

bien sûr il ne faut pas avoir que des liens PR6 , mais une variation entre des liens PR4, PR5, PR6 est optimale (et plus si possible)

Où trouver des backlinks ?

Vous pouvez obtenir des backlinks provenant de forums, de blogs, des réseaux sociaux, de sites ayant la même thématique que la votre, les annuaires, les CP, … . Ce qu’il faut savoir est qu’il est important de varier la provenance de ses backlinks.
Je vous propose par ailleurs de lire l’article suivant qui propose 38 techniques détaillées pour créer des backlinks !
L’article détaille de manière poussée les différents supports dont vous pourrez tirer des liens et leur donne une note concernant leur capacité à booster votre référencement.

Quelques listes d’annuaires utiles pour votre référencement:

[toggle title_open= »Fermer la liste » title_closed= »Ouvrir la liste » hide= »yes » border= »yes » style= »default » excerpt_length= »0″ read_more_text= »Read More » read_less_text= »Read Less » include_excerpt_html= »no »]http://scweb.fr/liste-annuaires/

http://forum.webmaster-rank.info/site-annuaire-forum/classement-alexa-des-annuaires-15-mars-2014-t9721.html

http://www.i-luc.fr/referencement-seo/liste-annuaires/
[/toggle]

Quelques annuaires de très bonne qualité:

[toggle title_open= »Fermer la liste » title_closed= »Ouvrir la liste » hide= »yes » border= »yes » style= »default » excerpt_length= »0″ read_more_text= »Read More » read_less_text= »Read Less » include_excerpt_html= »no »]http://www.liens-internes.com/

http://www.supernova-annuaire.fr/

http://www.exploz-pr.com/

http://annuaire.indexweb.info/

http://www.annuaire-pingouin.fr/

http://www.ociwen.com/

http://www.tagbox.fr/

Aksebo.com

 

[/toggle]

Quelques Forums où l’ambiance et le professionnalisme sont au rendez vous:

[toggle title_open= »Fermer la liste » title_closed= »Ouvrir la liste » hide= »yes » border= »yes » style= »default » excerpt_length= »0″ read_more_text= »Read More » read_less_text= »Read Less » include_excerpt_html= »no »]http://forum.webmaster-rank.info/

http://www.liens-internes.com/forum/

http://rankseo.fr/

http://web-master-pro.com/[/toggle]

Une liste de blogs Dofollow

http://forum.webmaster-rank.info/referencement/blogs-des-membres-t5065.html#p128337

Conclusion

Le plus important dans un profil de liens est la variété et la stabilité.

Variété car il faut varier le type, le positionnement, et l’ancre de chaque lien.

stabilité car il faut faire attention à la quantité de liens que l’on crée pour une période de temps donnée. Et car il ne faut pas se faire pénaliser par les moteurs de recherches.

Un profil de lien optimal est donc un profil qui contient des ancres très variées sur des supports très variés à fréquence prédéterminée. En prenant en considération, l’âge des sites, le contexte sémantique, la thématique, le contenu des pages et la qualité des liens.

Pour obtenir ce genre de liens, il est vivement conseillé de s’orienter vers du content marketing. N’hésitez pas à donner votre avis dans les commentaires et à suivre l’article si vous l’avez apprécié.

Une vidéo complémentaire pour se documenter

Pour s’inscrire à notre newsletter mensuelle (sans publicité) c’est ici:

Sources d’inspiration:

Si vous avez aimé
cet article, pensez à liker

Suivez nous sur Twitter

Ecrit parAmaury Baot

Je suis consultant référencement / inbound marketing. Je cherche un stage en tant que consultant en stratégie digitale. Contactez moi : amaurybaot [@] hotmail.com .

38 Commentaires

Leave a Reply
  1. Et donc, laisser un commentaire avec un URL vers le site de mon agence web spécialisée en SEO, sur le BLog de SupRef.fr ça peut m’aider? :-)
    La raison de mon message: 38 techniques détaillées pour créer des backlinks ! -> 404 ;-)

  2. Merci pour cet article, certains oublie souvent que les ancres dans le texte doivent être logique. J’ai eu pas mal de fois des textes avec des ancres et un lien qui ne correspondaient en aucun cas au sujet abordé. Dans ces cas là je refuse tout échange :) C’est bien mieux de ne pas prendre le risque d’être pénalisé.

  3. Merci pour ce rappel des fondamentaux du netlinking, du bon sens tout plein!
    Par contre, les liens vers les listes d’annuaires dirigent vers des 404…. :(

  4. Bonjour et merci d’avoir fait un lien vers mon post sur le netlinking. Par ailleurs je suis d’accord avec vous sur vos conseils. Attention aux blogs dofollow, leur usage doit désormais se faire avec parcimonie :)

  5. Bien long et bien détaillé comme il faut, bravo. :)

    Et c’est là où l’on constate aussi toute la force du lien naturel qui pour la plupart du temps est déposé sur un site du même thème et ce sans heurter la sensibilité des plus jeunes (employés Google). ^^

  6. Bonjour,

    Vous énumérez pas mal de pistes intéressantes, mais reflètent-elles vraiment le fonds de votre pensée?
    Je m’explique: vous nous conseillez d’éviter de soumettre des fiches sur des annuaires propulsés par WordPress, mais j’ai le souvenir d’avoir vu dernièrement une ou deux fiches servant à référencer le site de votre agence de référencement sur des annuaires justement propulsés par WordPress, du coup, je me pose des questions!
    Alors je vous remercie de bien avoir l’obligeance de m’éclairer de vos lanternes.

    Curieusement,

    Igor

  7. Bonjour Igor,

    J’ai en effet déconseillé les annuaires wordpress car beaucoup d’annuaires WordPress sont très peu retravaillés par les webmasters au niveau de l’optimisation pour le référencement. Il existe cependant certains annuaires WordPress tenus par des professionnels ou passionnés investis qui valent réellement le coup (car le script est retravaillé / modifié). Je me suis sans doute mal exprimé, mais ce qu’il faut retenir est qu’il faut les sélectionner avec beaucoup d’attention, et privilégier les annuaires qui ont des scripts fait maison (car généralement plus puissants et moins de liens internes), ce n’est pas pour autant qu’il ne faut surtout pas soumettre son site sur un annuaire propulsé par WordPress. J’espère avoir répondu à ta question. A très bientôt sur le blog ;)

  8. Bonjour

    L’article est plutôt bon, détaillé, généreux, raisonnable et tout patron de site web qui suivra ces conseils s’y retrouvera forcément.
    Je viens de le citer dans cette page http://referencement-pme.ca/profil-de-lien-apres-pingouin-2/ (voir en bas « lire aussi ») qui traite du même sujet — 8 mois plus tôt après 4 mois d’expérience post pingouin 2 — et qui est en accord sur de très nombreux points.
    Je tempérerais la variable « chercher des PR6 », parce que petit PR deviendra peut être grand… et que dans le profil de liens , il faut de tout, même à ce niveau.
    Ce qui me dérange dans ce blog, c’est la laideur de la page d’accueil, l’anonymat de l’auteur (même das le whois) et les fautes d’orthographe ( ça pique, ça pique)
    Je valide malgré (sans S) cela et vous encourage à continuer à faire le ménage dans les idées reçues du SEO.

  9. Bonjour et merci pour ces quelques précisions qui permettent en effet de mieux comprendre.

    +++

  10. Merci pour ce moment de détente/lecture à vos côtés. Article très complet.
    Mais cela fait beaucoup, vraiment beaucoup de pistes à exploter.
    Certes elles peuvent être bonne, mais au milieu de tout ça ou trouve t-on le temps pour rédiger du bon contenu ?
    Car je suis pas sur qu’un site/blog avec un bon net-linking et contenu inexistant/fait à la va vite tienne le coup aussi.
    Le géant GG apprécie fortement le bon contenu encore plus que les liens.

  11. Oui ok pour la progression graduelle des liens, mais reste que ce type de détection est relativement peu fiable pour google, surtout si la création des liens ne s’accompagne pas de trafic. Imaginons par exemple un gros buzz qui va attirer des tonnes de visiteurs sur le site en seulement quelques heures, et donc aussi des liens (recommandations), je ne pense pas que cela sera mal vu par google.. Bref progression graduelle mais en rapport avec le trafic très probablement.

  12. Merci pour le lien.

    Quand tu dis « parce que petit PR deviendra peut être grand » je suis bien d’accord pour dire que le PR d’un site peut monter mais il peut également stagner et les sites qui n’ont pas de PR sont plus facilement sujets aux attaques de nSEO par exemple ou aux pénalités ce qui aura une répercussion directe sur votre site.
    En ce qui concerne la page d’accueil elle est temporaire uniquement. Et en ce qui concerne mon identité, j’estime que c’est un choix personnel de ne pas la divulguer. Mais merci pour le lien et les encouragements ;)

    Au plaisir de discuter sur le sujet plus amplement

  13. Bonjour Yann,

    Je le dit très clairement dans la conclusion, la meilleure manière d’obtenir des liens c’est le content marketing. Le contenu est bien sûr primordial. « Content is king » comme on dit ;)

    En fait la plupart des conseils netlinking exposés ci-dessus sont à garder en tête mais doivent surtout être mis en pratique après avoir rédigé un article optimisé POUR LE LECTEUR, pour lorsque l’on relis celui-ci. Car bien sûr on écrit pas pour les robots.

    Après, un site avec peu de contenu (mais du contenu qualitatif) sur une page, peut ranker bien plus haut que les autres (cf: page d’acceuil Quicksprout.com)

  14. Bonjour,

    J’ai vu votre « annonce » sur les forums de Web Rank Info et, même si je n’y étais pas favorable à priori, suis tout de même venu voir votre site.
    Je dois dire que j’ai eu une bonne surprise ! Articles complets, précis, dans le vrai.

    Vous pouvez visiter mon site : http://pierre-giraud.fr

    J’écris sur différents sujets, allant du référencement aux start-ups en passant par le e-commerce.

    Bonne journée,
    Pierre

  15. Bonjour,

    Bonjour !

    Vous avez cité mon article (38 techniques de netlinking) sur votre post et je vous en remercie. Je vous écris juste pour vous indiquer que j’en ai fait une très grosse mise à jour (j’ai tout réécrit… Et on arrive à environ 70 techniques) dont voici le lien : http://refeo.com/blog/seo/netlinking/

    Pourriez-vous l’ajouter dans vos sources ?

    Bonne suite,
    David

  16. Article très sympa, il y a de bons conseils et, plus rare, des informations concrètes pour débuter son netlinking.

    Je trouve que aujourd’hui cela devient de plus en plus complexe d’obtenir LE bon lien. Les annuaires, les blogs, thématiques ou non, avec un bon PR ou non, c’est bien, mais au bout d’un moment cela reste limité, et malgré tout cela on voit bien que leur apport reste limité. On peut s’efforcer de faire attention à la thématique et au PR, à poster son lien sur un endroit pas trop spammé, le robot identifie parfaitement bien le caractère annuaire / CP / blog de la chose et évalue le lien en conséquence.

    Aujourd’hui il n’y a malheureusement pas de miracle pour moi : les très bons backlinks, il faut les mériter. Pour les mériter il faut commencer par se demander se que l’on a de plus que nos concurrents et ce que l’on peut apporter de plus à nos clients / visiteurs. Il faut commencer à penser marketing pour ses clients !

  17. Bonjour Mathieu,

    Je partage ta facon de voir les choses, je trouve egalement que les liens de reelle qualite sont de plus en plus difficile a obtenir et que l un des pilliers interessant a optimiser est celui du marketing et pourquoi pas celui du Growth Hacking. Le mélange SEO et Marketing est tres intéressant niveau convertions.
    A tres bientot sur le blog pour en discuter plus en détail.

  18. Merci pour ce rappel. A force de faire du netlinking et du référencement on peut facilement tomber dans le piège du mécanique, et comme vous l’avez précisé au début, dans ce cas, non seulement le résultat n’est plus appréciable mais on risque des pénalités

  19. J’ai eu la chance d’avoir sous les yeux des profils 100% naturels et la grande majorité des liens entrants sont des URL complètes, suivis du nom de domaine ou de la marque.
    Les ancres utilisant les mots clés stratégiques sont très faiblement représentées. De l’ordre de 5 à 8%.

    Je pense qu’il ne faut pas trop s’attarder sur les chiffres. Il y a dix ans, on parlait de 3 à 5% de densité de mots clés par habitude ou convention – La réalité était déjà différente selon la concurrence.

    Question liée à Pingouin : J’ai déjà lu plusieurs hypothèses ciblant à « Redresser » un profil de liens mais je n’ai pas eu l’occasion d’en voir les résultats concrets et stables dans la durée. Avez vous des études de cas à ce niveau ??

  20. Merci pour cet article très intéressent et clair,
    j’ai appris deux trois choses, mais ça m’a aussi répondu à certaines de mes questions. :)
    Ce n’est pas très compliqué au final, le plus difficile c’est de trouver les bonnes sources de liens de qualités.
    Luc

  21. Bonjour,

    J’adore la vision de Matt avec un référencement plus « sein » Bref…

    En ce qui me concerne il n’existe pas de bon lien et de mauvais liens, pour moi (mais c’est que mon avis) le liens est noté en fonction du site ou il est déposé, le rapport entre la mass de contenus et de liens, si le lien n’est pas optimisé etc…

    Mais comme tu le dis si bien, nous serons jamais d’accord sur la réponse :(

    Yann oesknar

  22. Hello Supref!

    Merci pour ce guide très complet et à jour par rapport à Google. Je vais me faire une session inscription aux annuaires très bientôt pour mon site sur le Growth Hacking.

    Liens internes est top dans le concept!

  23. Le plus difficile est de trouver des spots pour mettre les liens, que ce soit propre et utile pour l’internaute, surtout varier les ancres et les pages, ne pas rester bloquer sur une ou deux pages avec 2 ou 3 mots clés en têté

  24. JE viens de découvrir cet article et cela me laisse un peu perplexe.
    J’ai cru comprendre ( mais peut-être je prend trop ces recommandations a la lettre) que Matt-Cutts et donc Google déconseillait les annuaires pour faire du netlinking.
    Qu’adviendrait-Il des sites ayant des backlinks de ces annuaires quand ceux-ci subiront (si ils subissent) une pénalité pinguin?
    Les liens et donc les sites seront-ils aussi pénalisés?
    Je pense qu’il y a plusieurs école sur ce sujet si j’en crois le site WRI, il ne valide pas ce type backlink via ces annuaires de liens..

  25. Salut svplim,

    Alors, comme tu l’as dit: c’est déconseillé par Google. Par contre ça reste très utilisé par les référenceurs. C’est une source de liens non négligeable. Le danger se situe dans le choix des annuaires où publier. Un mauvais annuaire peut transmettre une pénalité. Par contre, si tu est capable de faire la différence entre un annuaire de qualité et un annuaire dangereux les risques sont minimes. Voici une liste d’annuaires qui sont presque tous de haute qualité: http://www.liens-internes.com/forum/classement-des-annuaires-bonne-annee-janvier-2015-t1441.html si ça t’intéresse.

  26. Bonsoir.
    Je suis vos billets. Ils sont toujours passionnants!
    Par contre vous avez un shortcode qui ne fonctionne pas correctement dans ce billet.
    Bonne soirée!

  27. Bonjour,
    Un article très intéressant qui mérite tout de même d’être débattu surtout si un débutant passe par là.
    Tout les liens sont bons…Google en est friand mais à mettre des limites notamment sur la présentation de l’ancrage, son emplacement et surtout le background du site de publication. Il faudrait analyser ces différents points que ce soit pour un annuaire ou un simple site. Il faut juste retenir de ne pas placer un lien depuis une page ayant plusieurs profils d’autres liens qui pointent depuis la même page. Les données du rapport entre le Trust flow et la citation flow de Majestic s’avère être très intéressant dans ce cas mais aussi la relativité sémantique entre le site de publication ainsi que celui qui est lié.

    Merci.
    May

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *