Étude SEO: Comment optimiser ses ancres de liens pour bien se positionner dans Google

6 5

L’équipe du fameux outil SEO Ahrefs a récemment publié une étude.

Elle concerne la corrélation entre les ancres de liens qui reprennent exactement un mot clé (exact match anchor text) et le positionnement dans Google.

Afin de réaliser cette étude, l’équipe d’Ahrefs à étudié 16 000 mots clés.

Pour chaque mot clé l’équipe d’Ahrefs ont pris en compte les 20 premiers résultats de Google.

Ce sont donc 320 000 pages qui ont été analysées pour réaliser l’étude suivante.

 

Expérience #1

Le premier test avait pour objectif de déterminer la corrélation entre le pourcentage d’ancres de liens en exact match et celui des liens en correspondance partielle.

NB: si ma page parle de référencement naturel,  un lien en exact match sera « référencement naturel« .

Un lien en correspondance partielle sera « les avantages du référencement naturel » par exemple.

Voici le résultat obtenu lors de l’étude:

étude texte ancre lien

L’analyse de ce graphique permet d’arriver à la conclusion suivante:

Les pages les mieux positionnées dans Google ont tendance à avoir un % de liens en exact match plus élevé

Étonnamment, la corrélation entre liens en correspondance partielle et positionnement semblait très faible.

Mais il faut prendre en compte que dans ce graphique on raisonne en termes de % par rapport au nombre total de liens de la page.

Voici ce que le graphique donne si on raisonne en termes de nombre de liens plutôt que de %:

ancre de lien etude

Voici ce qu’il faut retenir:

Il y a une forte corrélation entre avoir des ancres de textes provenant de nombreux domaines référents et un bon positionnement dans Google.

 

Expérience #2:

L’expérience #1 nous a montrés que plus on a de backlinks povenant de domaines référents différents, le mieux c’est pour le positionnement.

Dans la partie 2 de l’expérience, l’équipe d’Ahrefs à décidé de refaire l’expérience 1.

Cette fois-ci seulement pour des URLs qui ont la même qualité de backlinks.

Ils ont donc choisi de filtrer les résultats pour prendre uniquement ceux où les 5 premiers résultats avaient moins de 30% de variation au niveau de la qualité du profil de liens (netlinking).

Cela correspondait à environ 2000 mots clés sur les 16 000 sélectionnés au départ.

Voici ce que ça a donné:

corrélation seo

Comme vous pouvez le voir dans le graphique suivant, à profil de lien similaire, c’est le nombre de liens en correspondance partielle qui semblent avoir le plus d’impact.

Au contraire,  le nombre de liens en exact match semble rester plutôt stable.

 

Ce qu’il faut retenir

Les liens en exact match et les liens en correspondance partielle sont des facteurs qui ont un impact positif sur le positionnement d’un site dans Google.

Attention, même si la thèse citée plus haut semble véridique, n’oublions pas que ce sont seulement 2 des 200+ facteurs SEO  et que de nombreux autres facteurs entrent en compte.

Se focaliser sur seulement 2 facteurs serait une erreur .

N’oubliez pas pour autant de les prendre en compte.

Si vous connaissez d’autres études récentes sur le sujet, n’hésitez pas à me le faire savoir via les commentaires.

La lecture m’intéresserait beaucoup.

Source: Ahrefs

Si vous avez aimé
cet article, pensez à liker

Suivez nous sur Twitter

Ecrit parAmaury Baot

Je suis consultant référencement / inbound marketing en agence web. Ici, j'aide les pros du web et chefs d'entreprises à rester au top des tendances du webmarketing.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *