Comment écrire des articles qui attirent plusieurs milliers de lecteurs

Comment écrire des articles qui attirent plusieurs milliers de lecteurs
12 4.92

Certaines méthodologies permettent d’écrire des articles qui auront une plus grande visibilité.

Dans cet article, je vais partager avec vous les méthodes de rédaction d’articles qui m’ont permis d’avoir plusieurs dizaines de milliers de vues sur certains de mes articles.

J’ai appris ces techniques grâce à la pratique.

Au début j’écrivais des articles comme celui ci sur les techniques avancées de référencement qui m’a rapporté quelques visites mais qui faisait beaucoup trop « pavé de contenu » et qui était difficilement lisible pour mes lecteurs.

C’est seulement après m’être entraîné en écrivant plus de 200 articles sur le web que j’arrive aujourd’hui à écrire des articles lus plus de 100 000 fois comme celui-ci sur le marketing digital.

 

Comment réussir le titre de sa publication

La toute première étape lors de la rédaction d’un article est le choix du titre. 

Il faut savoir que statistiquement, 8 personnes sur 10 lisent le titre d’un article.

Par contre, seulement 2 sur les 10 en moyenne procéderont à la lecture de l’article.

(Merci de toujours être là ;) )

 

importance titre article

 

D’où l’importance de bien choisir son titre!

Un bon rédacteur passera au moins 30 minutes sur le choix de son titre. Il sait que le titre sera la raison de 60% du succès de son article.

Voici quelques méthodes pour perfectionner vos titres d’articles:

 

Ne pas décevoir vos lecteurs

Vous avez sûrement déjà vu des titres du genre  » Perdez 200 kilos en 3 jours avec cette méthode » comme celui ci.

décevoir lecteurs

Les premières fois que vous avez vu ça, vous avez cliqué. Mais aujourd’hui vous ne cliquez plus sur ce genre de titres.

Voici sûrement pourquoi:

  • Le titre n’est pas assez précis – Le lecteur ne sait pas précisément  ce que l’article va lui apporter, ni de quoi il va parler précisément (de comment perdre du poids en faisant du sport? d’une crème qui fait perdre du poids ? ).
  • Le titre porte à déception – dans l’exemple que j’ai donné, le lecteur n’est pas réellement guidé pour perdre du poids. On lui propose  des recettes. Pourtant le mot « recette » n’est pas mentionné une seule fois dans le titre.

La première étape pour réussir son titre est donc: d’être suffisamment précis pour que le lecteur sache à quoi s’attendre dans l’article.

Si le lecteur à l’impression que vous essayez de le tromper, que vous essayez de le faire cliquer à tout prix avec un titre racoleur (click bait), il ne cliquera pas sur vos contenus. 

Il faut aussi faire en sorte que votre lecteur ne soit pas déçu une fois arrivé sur votre article.

Si le contenu ne correspond pas à ce que l’internaute s’attendait à voir, il va quitter votre site rapidement.

Vous allez aussi perdre en crédibilité. Le lecteur ne cliquera plus sur vos liens dans le futur, et regagner la confiance d’un lecteur prend beaucoup de temps.

 

Faites des titres courts

Ecrire des titres courts facilite la lecture pour le lecteur.

Dans les moteurs de recherches vous n’aurez que 65 caractères de disponible avant que le reste soit coupé.

Pour maximiser les chances que vos lecteurs lisent vos titres, essayez de rester dans les alentours des 6 mots pour vos titres.

 

titre court

 

Il faut savoir que vos lecteurs « scannent » vos titres. Ils ne lisent réellement que le premier et les trois derniers mots de votre titre (source KISSmetrics).

Moins il y a à lire dans votre titre, plus vous avez de chance de garder l’attention de vos lecteurs.

 

Spécifiez la valeur ajoutée apportée

Pour qu’un internaute clique sur un lien, il faut qu’il pense que le contenu va lui apporter de la valeur ajoutée.

content marketing

Quel titre vous intéresserait le plus entre ces deux titres ?

  • 3 cuisiniers font à manger
  • Apprenez  à cuisiner en observant ces 3 cuisiniers

Il y à fort à parier que le second titre vous aurais intéressé d’avantage.

Pourquoi ?

Car il vous explique que vous allez pouvoir « apprendre à cuisiner » contrairement au 1er article qui n’apporte aucune valeur / promesse au lecteur.

 

Quelques méthodes qui fonctionnent bien

  • Ajouter des nombres – L’homme est naturellement attiré visuellement par des chiffres à côté du texte

titres

  • Ajouter des adjectifs – Cela permet de jouer sur la vulnérabilité émotionnelle du lecteur pour le motiver à lire.

adjectifs

  • Posez des questions – Afin de pousser vos lecteurs à vouloir interagir avec vous et vos publications.
  • Surprenez vos lecteurs – Ecrire un titre surprenant pour vos lecteurs aide à augmenter le taux de clic.
  • Utiliser la négation, piquer la curiosité du lecteur, …

Grâce à ces méthodes, vous êtes désormais capable d’écrire des titres propres et vendeurs. La prochaine étape est de choisir son image (ne partez pas, l’air de rien l’image joue un rôle prédominant dans un article)

 

 

 

 

Comment choisir la bonne image


 

liste images

L’image c’est la première chose qu’un internaute va voir sur les réseaux sociaux (entre autres).

l’image attire l’oeil de l’internaute, et le titre le fait cliquer.

Choisir la bonne image pour son article est donc primordial pour avoir des visiteurs.

Voici donc les méthodes et bonnes pratiques à suivre pour bien choisir ses images

 

Attention à la résolution des images

La première chose à vérifier est la qualité de l’image. 

Une image de mauvaise qualité risque de faire fuir les internautes.

Même si l’image vous semble de qualité « passable » sur votre support (tablette, ordinateur, …), il se peut qu’elle semble beaucoup plus pixelisée sur un autre support.

 

supref.fr

 

Vérifiez donc que vos images sont en haute résolution.

 

Utilisez le bon vocabulaire pour trouver vos images

  1. Quand vous recherchez une image, utilisez l’anglais.

Pourquoi ?

L’anglais est plus utilisé dans le monde que le Français. Vous devriez donc avoir un choix plus large d’images.

 

2) Utilisez du vocabulaire professionnel pour trouver des images

En utilisant le vocabulaire que les photographes utilisent, vous augmentez vos chances de trouver des images faites par des pros.

Ce seront donc généralement des photos de qualité.

vocabulaire professionnel

Voici quelques exemples de mots à utiliser:

  • low angle,
  • defocused,
  • silhouette,
  • depth of field,
  • front view,
  • head and shoulders,
  • motion blur,
  • long exposure,
  • wide angle,
  • selective focus

 

La couleur pour attirer l’oeil

Internet est un média visuel. 

Choisir les bonnes couleurs sur les réseaux sociaux est donc un bon moyen d’attirer l’œil de vos lecteurs potentiels (notamment sur les réseaux sociaux).

couleurs

Pour utiliser le potentiel de vos couleurs au maximum, jouez sur le contraste entre clair et obscur pour attirer l’œil et sur les couleurs « tape à l’oeil » (couleurs vives).

Autres conseils pour choisir vos images

Voici quelques conseils supplémentaires pour choisir vos images:

 

conseils images

 

  • Utilisez des images à forte valeur émotionnelle – L’émotionnel est un levier puissant pour faire en sorte qu’un visiteur aie envie de lire un article. C’est également un moyen de faire passer vos valeurs de marque. Et de renforcer votre identité d’entreprise.

 

  • Évitez les images trop répandues sur internet – Les banques d’images sont très pratiques pour obtenir de belles images. Le souci est qu’elles peuvent être reprises des milliers de fois sur internet. Elles perdent alors leur valeur et leur attrait.

 

  • Créez vos propres images – Créer ses propres images permet d’avoir des images uniques et personnalisées. Souvent, une image de votre équipe, de vos bureaux ou de vos produits suffit à faire de bonnes images.

 

  • Jouez sur la surprise – Les images décalées marchent très bien sur internet. Il faut savoir que plus de 50% des internautes surfent sur internet à la recherche de contenu divertissant. Une image décalée peut donc être très efficace pour attirer l’attention.

 

 

 

 

 

Comment écrire un bon contenu


le contenu est roi

 

En 2016, tout le monde à entendu la citation « le contenu est roi« , en SEO notamment.

Cette citation englobe la qualité du contenu:

  • Pour l’utilisateur.
  • Pour les moteurs de recherches.

Nous allons donc voir comment écrire du contenu de qualité, pour satisfaire moteurs de recherches et lecteurs.

 

 

Recherche et documentation

Pour écrire un bon article, il faut se documenter.

 

recherche et documentation

 

Pourquoi ?

  1. Citer des sources  reconnues donne confiance au lecteur, permet de prouver que ce que vous dites est vrai.

Utiliser des citations d’experts d’un domaine pour souligner ce que vous dîtes est donc un bon moyen de donner confiance au lecteur.

Vous donnez du poids à vos propos: vous n’êtes pas le seul à soutenir un point de vue.

 

2) Les lecteurs adorent les nombres

En faisant des recherches, vous trouverez sûrement des statistiques ou des données chiffrées pour soutenir vos propos.

Il faut savoir qu’en général, les nombres attirent le regard, et sont plus facilement mémorisable.

Ils permettent de scanner un contenu plus rapidement, tout en comprenant le contenu.

 

3) Prendre le meilleur pour être le meilleur

Pour apporter de la valeur ajoutée à vos lecteurs sur un sujet, il faut faire mieux que ce qui existe déjà.

Pour ce faire, vous devez recherchez le contenu qui existe déjà pour chaque partie de votre article (via google) et reprendre les idées les plus intéressantes en les améliorant.

Par exemple, pour cet article sur « comment écrire des articles qui attirent plusieurs milliers de lecteurs« , je suis allé lire tout le contenu existant sur le sujet.

J’ai éssayé de reprendre ce qui me paraissait le plus pertinent, en y ajoutant mon point de vue et pas mal de choses que j’ai appris en écrivant.

ça m’à permis d’écrire un article plus qualitatif et plus intéressant en terme d’idées que certains des articles déjà présents.

 

Pour faire ça utilisez l’outil « pocket » pour sauvegarder les articles qui pourraient vous être utile pour la rédaction de votre article.

Cliquez sur l’image pour aller sur le site:

sauvegarder un article

 

Si vous êtes un professionnel et que vous souhaitez suivre l’actualité d’un thème précis sur internet, je vous conseille l’outil feedly qui vous permettra de mettre en place une veille.

Grâce à vore veille, vous pourrez suivre l’actualité du thème qui vous intéresse.

Si vous souhaitez suivre Supref sur Feedly, c’est possible. Cliquez sur l’image suivante, puis sur le + à côté de notre description pour nous ajouter.

outil feedly

 

Merci à ceux qui nous ont suivi.

 

Réussir son introduction

Nous avions vu précédemment l’importance du titre et de l’image.

Le 3ème facteur qui entre en jeux est la qualité de l’introduction.

Selon problogger, la phrase d’accroche de votre article, est « le 2ème ensemble de mots le plus important dans un article« .

Selon Neil Patel, vous avez « 3 secondes pour attirer l’attention du lecteur » avant que celui-ci ne quitte votre site.

Réussir son introduction est donc primordial pour faire en sorte que vos lecteurs soient accrochés et lisent la totalité de votre article.

Pour rester concis, voici 4 conseils pour une intro réussie:

 

introduction

 

  1. Ecrire des phrases courtes – Les phrases courtes permettent au lecteur de lire plus facilement
  2. Aller à l’essentiel – Dans la plupart des cas, les intros qui ressemblent à des dissertations complètes ne sont pas efficaces pour présenter un article. Mieux vaut aller à l’essentiel pour garder l’attention de vos lecteurs.
  3. Présentez votre article précisément – Présenter avec précision le contenu d’un article dès l’introduction permet au lecteur de savoir à quoi s’attendre. Du coup, si un lecteur s’engage dans la lecture, il y à plus de chance qu’il lise l’article jusqu’à la fin.
  4. Utilisez des données chiffrées – Vous savez pourquoi ^^

 

Mes conseils pour le contenu textuel

Une fois l’introduction rédigée, place au contenu.

Voici mes conseils pour écrire un contenu intéressant pour vos lecteurs.

 

Faites en sorte qu’on puisse « scanner » votre contenu

Seul 16% des lecteurs lisent un article mot à mot selon nngroup.

Pour être au dessus de cette moyenne, il faut:

  • Avoir une architecture de lecture solide – Ceux qui ont jeté un coup d’oeil au sommaire de cet article on peut être remarqué qu’il était énorme. La raison est la suivante: je structure mon contenu avec attention. Cela permet de faciliter la « lecture rapide » de mon article pour ceux qui vont le « scanner ». Cela permet également de garder l’attention de mon lecteur le plus longtemps possible en lui présentant une multitude de sujets (comme à la télé).

 

  • Utiliser des images – L’attrait visuel des images en fait l’outil parfait pour scanner un contenu. Ceux qui scanneront cette publication retiendront en priorité les images (faites le test et vous verrez)

 

  • Faire des phrases courtes – Selon plusieurs ouvrages que j’ai lus sur le journalisme, la phrase parfaite ne dépasse pas 10 mot (ne me demandez pas la source, je ne me souvient plus). A partir de 10 mots, le lecteur se perd dans votre phrase.

Il est alors obligé de la relire.

Beaucoup partiront si ils se perdent dans vos phrases trop longues.

La technique est d’enlever tout ce qui est superflus dans vos phrases.

C’est à dire, tout ce qui n’apporte pas de valeur ajoutée à vos lecteurs.

  • Espacer son contenu – C’est sûrement LA règle la plus importante, voici pourquoi:

Contenu facilement lisible:

 

espacer son contenu

 

Contenu qui demande de la concentration pour être lu:

 

contenu difficile à lire

 

Il est possible de scanner le premier contenu, alors que pour le second, il faut vraiment se concentrer.

Vous remarquerez d’ailleurs que dans cet article, j’espace beaucoup mes phrases. Je facilite la lecture pour mon lecteur.

 

  • Utiliser le gras et l’italique – Utiliser le gras et l’italique permet de faciliter la visualisation des données pour le lecteur. Le gras en particulier va attirer l’œil du lecteur vers le contenu le plus important.

 

  • Utiliser des listes – Ca permet d’attirer l’oeil:

Exemple:

  1. Argument 2
  2. Argument 2

Ou encore:

  • Idée 1
  • Idée 2

 

Combien de mots par article ?

Une question qui revient souvent notamment en SEO et content marketing est la suivante:

« Est ce qu’il vaut mieux écrire des articles longs (1500+ mots), ou des articles courts ( environ 500 mots) ? »

La réponse est la suivante:

Tout dépend de votre stratégie:

Voici pourquoi:

 

  1. Le contenu long est apprécié par Google

Selon l’étude menée par Backlinko, les contenus précis et complets sont mieux référencés.

Il vaut mieux écrire moins mais de manière plus détaillée en reprenant tous les termes qui gravitent autour d’un sujet (champ lexical).

Les articles de fond (2000+ mots)  sont généralement ceux qui se positionnent le mieux dans les résultats des moteurs de recherches.

 

données longueur du contenu

 

Selon le site quicksprout, un nombre de mots plus élevé dans une page résulte généralement à plus de visites provenant des moteurs de recherches.

Cette affirmation se base sur l’étude menée par SerpIQ. Elle donne le résultat suivant:

 

contenu

 

2) Les articles courts peuvent très bien se positionner

Un exemple parfait est celui de buzzfeed.

Ils arrivent à positionner certains de ses articles très courts devant des articles de fonds écrits par de grands médias comme le huffington post.

Il ne faut pas oublier que le contenu ne fait pas tout.

Pleins d’autres facteurs entrent en compte dans le positionnement d’un site.

 

Voici quelques points qui sont pris en compte:

  • La précision du contenu – Parfois il n’est pas nécessaire d’utiliser 2000 mots pour parler d’un sujet en détail. 100 mots peuvent suffire.

 

  • La fréquence de publication – Si votre site donne des infos toutes les 1h sur un sujet précis, il est inutile de publier des articles longs Il vaut mieux écrire un ensemble de petits articles.

 

  • Le format, l’audience, l’objectif, l’audience, le type de publication (infographie, …)

 

3) Quelques points sur la longueur du contenu à retenir

 

  • Plus de contenu = plus de backlinks – Plus il y à de contenu (détaillé/précis) sur une page, plus il y à de chances que ce contenu reçoive des backlinks. (CF: étude MOZ)

nombre de mots

 

La corrélation saute aux yeux.

Un autre graphique qui prouve cet argument:

 

corrélation liens contenu

 

On en déduit que selon les données mathématiques: le contenu plus long attire plus de lien en général.

 

  •  En moyenne, le contenu plus long est partagé d’avantage

Un journal en ligne très populaire à étudié le type d’article qui était le plus partagé sur les réseau sociaux.

Ils ont découvert que leurs articles longs étaient partagés d’avantage:

 

tableau réseaux sociaux

 

Une fois qu’un article dépasse les 1500 mots il accède à la zone optimale de partage.

Pareil sur le site quicksprout (gros site sur le marketing).

Ils ont remarqué que leurs articles avec + de 1500 mots avaient (en moyenne) 68% de tweets et 22% de likes Facebook supplémentaires par rapport à un article ayant moins de 1500 mots.

 

Ne pas oublier d’optimiser votre contenu pour le référencement

Si vous ne maîtrisez pas encore le référencement, lisez d’urgence cet article:

Comment référencer son site de A à Z

Vous verrez toutes les bases nécessaires pour le bon référencement d’un site internet.

 

etude seo ahrefs

 

Lors de la rédaction:

Pour bien se positionner sur un mot clé, il faut utiliser au maximum le champ lexical de votre mot clé dans l’article.

Cela permet d’indiquer à Google l‘étendue du sujet que vous couvrez.

Google va détecter grâce au champ lexical, le sujet de votre article, sa précision et si il entre dans les détails (termes techniques, …)

En conséquence, utilisez un maximum de synonymes de votre mot clé (+ champs lexicaux, + mots techniques sur le sujet) en écrivant l’article.

 

Après la rédaction

Relisez votre contenu.

Essayer de varier les synonymes et le vocabulaire qui à trait à votre mot clé là ou ce n’est pas fait.

Vérifiez la densité de votre mot clé pour qu’elle soit optimale.

Conseils concernant les images et les vidéos

images articles

Je vous conseille d’ajouter un maximum d’images à vos articles.

Elles permettent notamment de créer des « pauses » dans la lecture de votre contenu,

d’illustrer vos propos,

d’attirer l’oeil et le lecteur.

 

Voici pourquoi ajouter des images à vos articles

(Source: jeffbullas.com)

  1. Les articles avec images sont vus 92% fois plus en moyenne
  2. Dans une boutique en ligne, les clients considèrent que l’image est plus importante que la description du produit.
  3. 1 image compte pour 1000 mots dans la tête du lecteur

Personnellement j’en ajoute un maximum afin de rendre mes articles plus agréables à la lecture et plus intéractifs.

 

Ajoutez également des vidéos à vos articles si vous pouvez. (pour les mêmes raisons).

 

 

Utilisez le Storytelling

Le storytelling c’est quoi ?

 

storytelling

 

Le storytelling (communication narrative) est la transmission d’un message (souvent publicitaire) en racontant une histoire.

Ce sont souvent les marques qui utilisent cette technique pour vendre leurs produits.

Pourquoi utiliser le storytelling ?

Psychology today à diffusé les résultats d’une étude scientifique sur le storytelling (source).

Selon eux, 4 points sont à retenir sur l’effet des émotions dans le storytelling:

 

  • Les consommateurs utilisent leurs émotions liées à une expérience client pour évaluer une marque plutôt que des informations factuelles comme des caractéristiques produits.

 

  • L’émotion suscitée par une publicité est de loin plus importante que le contenu de celle-ci dans l’intention d’achat du consommateur

 

  • Le capital sympathie d’une marque est la mesure la plus efficace pour savoir si une publicité va augmenter les ventes d’une marque

 

  • Les émotions positives générées par une marque ont une grande influence sur la fidélité des consommateurs.

 

Essayez donc de raconter des histoires dans vos articles.

Vous pouvez raconter des histoires en vidéo, ou des histoires en texte.

Si vous souhaitez vous documenter d’avantage sur les techniques du storytelling, je vous conseille cet article:

Les techniques du storytelling

Vous apprendrez des techniques concrètes pour implémenter le storytelling dans vos articles ou vidéos.

Voici une vidéo plus détaillée sur ce qu’est le storytelling et comment l’appliquer à votre business:

 

 

 

Mettez vos boutons de partage en valeur

Pour maximiser vos visites sur un article, il ne faut pas hésiter à mettre les boutons de partages en valeur.

Plus vos boutons de partages sont gros et engageants, plus ils deviennent visible pour le lecteur.

En conséquence, plus vous avez de chances que votre contenu soit partagé.

 

réseaux sociaux

 

Une bonne pratique consiste à écrire une phrase d’appel à l’action (CTA) juste avant les boutons de partages vers les réseaux sociaux.

Exemple:

« Si vous avez aimé cet article, cliquez ici »

Il à été prouvé que cela encourageais le lecteur à partager le contenu.

C’est donc un moyen simple, de donner de la visibilité à votre article.

 

 

Faire la promotion de ses articles sur le web


 

Comment Promouvoir

 

Vous pouvez écrire le meilleur article du monde,

si vous ne communiquez pas sur votre article, personne n’en entendra parler.

Voici donc quelques idées pour donner de la visibilité à vos articles (et attirer des visiteurs) une fois l’article publié.

 

Utilisez intelligemment les réseaux sociaux

La première étape pour faire la promotion d’un contenu est la diffusion sur les réseaux sociaux.

En plus de partager l’article sur vos réseaux sociaux, voici ce que vous pouvez faire.

 

  1. Partager vos articles sur des communautés – Le meilleur moyen de rapidement donner de la visibilité à votre contenu via les réseaux sociaux

c’est de publier sur les communautés en ligne.

 

communauté en ligne

 

Pensez aux groupes facebook, linkedin, Google +, …

Pensez aussi aux forums, espaces de discussion en ligne qui parlent de la même chose que votre site.

Un article publié dans la bonne communauté peut rapporter des milliers de visiteurs vers un site.

Visez si possible les plus grosses communautés.

Mais seulement si elles parlent de votre domaine d’expertise.

 

2) Payez un influenceur pour qu’il publie votre article – Un influenceur sur un réseau social est généralement une personne qui à un gros réseau réuni autour d’un thème précis (couture, bijouterie,surf, …) et qui est considéré comme étant un Connaisseur/acteur sérieux du sujet.

 

3) Acheter de la visibilité – Facebook ads, instagram ads, Google adwords, …

 

 

Mettre en place une newsletter

Le retour sur investissement pour une newsletter est souvent plus élevé que sur les réseaux sociaux.

 

newsletter

 

Avec le reach sur Facebook en pleine chute libre,

la newsletter devient un levier de plus en plus important.

 

impact newsletter

 

Voici quelques points à retenir sur les newsletters:

 

  • L’email est un canal plus efficace que les réseaux  sociaaux pour vendre ou informer.

 

  • L’email est au moins 4x plus efficace que les réseaaux sociaux pour atteindre son audience

 

  • Une campagne email bien menée peut avoir des taux de clics aux alentours des 20%

 

  • Un e-mail retiens d’avantage l’attention d’un internaute, est plus personnel, peut être mieux segmenté.

 

  • 71% des internautes considèrent l’e-mail comme étant l’une des premières choses qu’ils vérifient une fois sur internet. (source: exact target)

 

Développer une mailing list doit donc être une priorité pour un site sérieux.

Autres conseils pour booster sa visibilité

Voici quelques conseils supplémentaires

 

visibilité blog

 

  1. Commentez sur les articles sur le même sujet que le votre – N’hésitez pas à aller commenter sur les articles qui parlent de la même chose que vous.

Laissez l lien vers votre article en commentaire.

Présentez votre article comme du « contenu complémentaire« .

Cela vous permettra de récupérer quelques visites complémentaires.

 

2) N’oubliez pas le netlinking – Une fois que vous avez écrit un article détaillé et à forte valeur ajoutée pour le lecteur

pensez à trouver des sites pour faire des liens vers votre article.

 

netlinking

 

Cela permet d’être sûr que votre article va bien se positionner dans les résultats des moteurs de recherches.

Cela peut vous rapporter beaucoup beaucoup de visites.

Pour en savoir plus sur le netlinking, je vous conseille fortement de lire

Le guide détaillé pour parfaire son netlinking

Vous y apprendrez les bonnes pratiques en netlinking, et comment récupérer des liens de qualité pour votre site.

 

Conclusion

Vous connaissez désormais la méthodologie complète pour écrire de bons articles.

Ces méthodes devraient vous permettre de rapidement créer des articles très appréciés / partagés sur internet.

 

conclusion

 

Si vous avez aimé cet article, pensez à le partager, à vous inscrire sur notre newsletter,

et à nous suivre sur nos réseaux sociaux.

Bonne rédaction à vous ! ; )

 

Si vous avez aimé
cet article, pensez à liker

Suivez nous sur Twitter

Ecrit parAmaury Baot

Je suis consultant référencement / inbound marketing. Je cherche un stage en tant que consultant en stratégie digitale. Contactez moi : amaurybaot [@] hotmail.com .

J'ai un stage en stratégie digitale pour toi Amaury

5 Commentaires

Leave a Reply
  1. Les facettes d’un bon article web ont été abordées, très bon article et surtout instructif.

    Un bon article doit avoir une stratégie éditoriale bien explicite apportant une valeur ajoutée au lectorat accompagné du concept du content markating. L’avantage avec ce dernier c’est qu’il accompagne le visiteur tout au long de son parcours d’achat. C’est une stratégie qui va rechercher à créer une relation émotionnelle avec le consommateur dans l’objectif d’en faire un client heureux et comme on sait, un client heureux vaux 10 autres.

    May.

  2. Bonjour May,

    Bon résumé de ce qui est dit dans l’article.
    Transmettre de l’émotion c’est pas toujours facile je trouve, mais c’est ça qui fait que les gens reviennent.
    Je le vois très clairement dans les stats du site.
    Les articles écrits de manière plus directe faisant appel à l’émotionnel fonctionnent mieux en général.
    Personnellement je privilégie l’infrmation avant l’émotionnel, mais selon une étude sérieuse que j’avais lu il y à quelques temps il semblerait que l’émotionnel soit plus important.

  3. Bonjour Amaury,
    Merci pour cet article complet et très clair. Je savais déjà qu’il fallait écrire des phrases courtes maxi 20 mots, mais 10 mots, c’est nouveau. Merci encore et à bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *