Nouveau format d’annonce Adwords sur Google Maps

Attirez les internautes vers votre boutique physique

7 5

Le cap de 50% des recherches effectuées sur mobile a été franchi ! Le smartphone devient l’objet du quotidien indispensable utilisé pour de plus en plus de recherches : trouver et choisir un restaurant proche, rechercher un itinéraire ou consulter des boutiques en ligne à tout moment de la journée…

Un usage omniprésent du mobile au quotidien ouvrant la voie à une nouvelle ambition pour les commerçants et services de proximité : se rendre visible aux internautes à proximité pour les attirer vers leur boutique.

Google Adwords : cap sur le mobile

Annoncé sur le blog officiel d’Adwords, Google annonce de nombreux changements sur son système publicitaire afin de l’adapter davantage à l’usage mobile en plein essor.

En début d’année, nous avions constaté la disparition des annonces situées en colonne de droite au profit d’un 4ème lien sponsorisé au dessus des résultats de recherche naturels. Cette révolution était en réalité une solution pour mieux uniformiser l’apparition des annonces sur tous les appareils (ordinateur, mobile, tablette).

Adwords fait aujourd’hui peau neuve avec de nombreuses nouveautés :

  • De nouveaux formats d’annonces textuelles plus longs
  • déploiement d’annonces graphiques réactives adaptées aux supports de toute taille pour une diffusion sur les sites et applications du réseau Display.
  • Evolution de l’ajustement des enchères : désormais il sera possible de définir des enchères par mot-clé selon le type d’appareil.

Mais la plus grande nouveauté provient de Google Map. Si la publicité sur Google Map est en test depuis 2013, elle est désormais accessible aux annonceurs pour attirer les visiteurs à proximité.

Nouveau format publicitaire sur Google Map : promoted pins

Plus de la moitié des recherches sur Google sont effectuées via mobile et un tiers des recherches sont associées à un lieu. L’enjeu est donc de rapprocher le monde en ligne du web et le monde physique… Un défi que relève Adwords avec les annonces sur Google Map.

Ces annonces ciblent les  internautes à la recherche de services/produits à proximité. Une réelle opportunité pour toutes les boutiques et services locaux d’attirer les prospects à proximité. Pour la mise en place, Google détaille comment accéder à cette fonctionnalité, en voici les principales étapes :

  • Activer les extensions de lieu.
  • Posséder une page Google My Business à jour
  • Préciser une zone géographique précise.
  • Utiliser des mots-clés liés à la zone géographique et aux recherches des internautes à proximité.

Concrètement, à quoi ressemblent ces annonces ? Il s’agit d’épingles de couleur qui apparaissent sur la carte lorsque l’internaute utilise Google Maps sur mobile ou ordinateur. En cliquant sur l‘épingle, l’internaute accès à la page My Business qui peut être enrichie d’autres informations d’Adwords :

annonce adwords sur Google Maps

annonce publicitaire waze

Un système d’annonce locale similaire à celui utilisé sur l’application GPS collaborative Waze, rachetée par Google en 2013. Sur la carte de Waze, on voit apparaître au fil du trajet des épingles avec un logo, une icône ou une image. En cliquant sur l’épingle, l’utilisateur accède à la publicité de l’entreprise, avec la possibilité de suivre l’itinéraire pour s’y rendre.

 

 

 

Comment mesurer les transactions hors ligne ?

Si ces nouveaux formats favorisent la venue de prospects en ligne vers la boutique locale et physique, une question centrale reste l’évaluation du retour sur investissement de la campagne locale. Comment mesurer le nombre de visiteurs en boutique physique venus depuis la campagne Adwords et le retour sur investissement ?

Depuis décembre 2014, Google travaille sur le déploiement d’un procédé de mesure des visites dans un magasin, issues des annonces locales Adwords. Ce système a permis de mesurer déjà un  milliard de visites en magasin selon le géant, il est désormais accessible à plus de 1000 annonceurs dans 11 pays. La firme cite l’exemple de Nissan au Royaume-Uni qui a déterminé que 6% des internautes cliquant sur une annonce Google Map se rendent ensuite en concession.

Comment cela fonctionne ? Google a déployé un véritable algorithme en profitant des technologies et informations dont la firme dispose :

  • Les données collectées pour Google Map et Street View.
  • Une compréhension globale de l’emplacement des commerces et l’architecture du bâtiment.
  • Un mesure des signaux Wifi et GPS.
  • Les comportements de visites en boutique : une boutique vendant des croissants aura forcément un temps de visite inférieur à un restaurant proposant un menu complet.
  • Les requêtes effectuées par les internautes.

La mesure du signal Wifi est par exemple différente entre chaque boutique, Google est ainsi en mesure de déterminer avec précision l’emplacement de l’internaute en fonction de la force du signal. L’ensemble des données collectées construisent un historique des signaux sur le lieu qui précise peu à peu une cartographie des signaux wifi ou gps.

Afin de vérifier la pertinence de cet algorithme, une enquête est réalisée sur un échantillon d’un million d’utilisateur pour vérifier l’exactitude des données. Cela permet de confirmer les données de l’algorithme ou au contraire de les ajuster.

En parallèle de ces données de l’algorithme, Google propose différentes méthodologies de calcul pour évaluer l’impact du numérique sur les ventes en magasin :

  1. Emettre une hypothèse sur le taux de visite de la boutique : Il est possible d’utiliser le nombre de clic sur « Itinéraire » en comparaison du nombre de clic sur l’annonce pour obtenir une évaluation du taux des visites dans l’établissement.
  2. Evaluer le taux de conversion des visites générant des ventes.
  3. Evaluer le panier moyen des clients dans l’établissement.

A partir de ces évaluations, Google propose cette formule de calcul pour déterminer le retour sur investissement hors connexion :

ROI campagne adwords Google Maps

Même si le retour sur investissement semble complexe à appréhender, les annonces locales semblent une passerelle idéale pour faire venir les prospects du Web jusqu’au magasin.

Si vous avez aimé
cet article, pensez à liker

Suivez nous sur Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *