Benchmark : Définition avec exemples 2016

Qu’est ce qu’un benchmark ?

1 5

benchmark

 

Benchmark : la définition

Qu’est ce qu’un benchmark en entreprise ?

En marketing, le terme benchmark ( ou encore benchmarking ) est l’action qui consiste à observer et analyser un ou plusieurs aspects des pratiques marketing d’une entreprise.

Les entreprises analysées peuvent être des entreprises concurrentes. On parle alors de  » benchmark concurrentiel « .

On peut également analyser des entreprises du même secteur. Ce sont les entreprises dont le modèle, les méthodes ou les technologies sont réutilisables par l’entreprise commanditaire du benchmark. On parle alors de  » benchmark sectoriel « .

Le benchmark fait partie de l’élaboration d’une stratégie d’entreprise.

 

Les différents types :

types de benchmarking

Le benchmark peut être utilisé de manière macro comme micro. Cela signifie que vous pouvez utiliser le benchmarking pour résoudre un problème global ou plus spécifique.

Si on simplifie, un benchmark sert à  «  trouver des idées  » en espionnant la concurrence et ce qu’il se fait sur un marché. Cela fait partie de l’analyse comparative.

 

Benchmarking concurrentiel

C’est l’observation et l’analyse des méthodes, techniques de gestion et technologies utilisées par la concurrence.

Le benchmark est une photo à un moment T du marché contrairement à la veille concurrentielle qui elle se fait sur une période plus longue.

 

Benchmarking sectoriel

C’est l’action qui consiste à observer et analyser les techniques managériales, commerciales et marketing utilisées par un ou plusieurs autres acteurs du secteur de l’entreprise commanditaire.

Ce travail est généralement effectué par une entreprise de conseil ou d’étude.

Méthodologie

Selon le document « benchmarking, concept et méthodologie » proposé par Fabien lepoivre.

Le processus se fait en 6 phases et 20 étapes que vous pouvez découvrir en cliquant sur le lien ci-dessus.

Vidéo

Cette vidéo vous propose une définition du benchmarking proposée par un professeur Digischool.

En Français

Le terme « benchmarking » provient de l’anglais. En français, les termes les plus appropriés sont la référenciation, l’étalonnage ou le parangonnage. Ils sont cependant très peu utilisés par rapport au terme anglophone.

 

Exemples

Voici un benchmark des réseaux sociaux que j’avais effectué en début d’année 2016 afin de comparer la présence de supref.fr face aux plus gros sites concurrents dans le domaine du marketing numérique.

 

 Voici un second exemple. Cette analyse comparative se concentre sur les sites web de 6 agences de communication.

 

Si vous avez aimé
cet article, pensez à liker

Suivez nous sur Twitter

Ecrit parAmaury Baot

Je suis consultant référencement / inbound marketing en agence web. Ici, j'aide les pros du web et chefs d'entreprises à rester au top des tendances du webmarketing.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *